Historique du meilleur footballeur africain BBC

Football Copyright de l’image Getty Images

Le trophée BBC du meilleur footballeur africain de l'année est décerné à l'issue d'un vote des fans de football à travers le monde

Cette distinction a été attribuée pour la première fois au footballeur ghanéen Abédi Pelé.

Dans un premier temps, un journaliste de chacun des 52 pays africains votent pour constituer une liste de cinq footballeurs.

Ensuite, c'est au tour des fans de choisir leur joueur africain de l'année.

Parmi les noms de grands footballeurs gravés sur le trophée, on peut citer entre autres George Weah, Didier Drogba, Jay-Jay Okocha, Yaya Touré et Sammy Kuffuor.

Voici un petit mot sur chacun des vainqueurs passés :

2015 : Yaya Touré - Côte d'Ivoire et Manchester (Angleterre)

L'Ivoirien Yaya Touré a gagné le prix du Footballeur africain de la BBC pour la seconde fois, suite à son premier triomphe en 2013.

Après avoir inscrit une septième place sur la liste des nominés, le milieu de terrain a battu la sélection de concurrents dont Pierre-Emerick Aubameyang, le Gabonais André Ayew, Yacine Brahimi d'Algérie et Sadio Mané, du Sénégal.

"Je tiens à rendre hommage à mes camarades candidats et à cette fantastique initiative qui célèbre les footballeurs africains - une lumière pour notre merveilleux continent", a déclaré Touré à BBC Sport.

2015 a été une année inoubliable pour le puissant milieu de terrain, capitaine de la Côte d'Ivoire lors de la première victoire de la Coupe d'Afrique des nations en 23 ans, où les Eléphants ont défait le Ghana en finale.

Touré a fait partie de la liste du Ballon d'Or de Fifa pour la quatrième année consécutive (et troisième Africain pour être ainsi nommé).

2014 : Yacine Brahimi - Algérie et Porto (Portugal)

Yacine Brahimi est devenu le premier Algérien à remporter le titre de footballeur africain de l'année de la BBC et il l'a obtenu de la façon la plus dure.

Après avoir enregistré un nombre record de votes de supporters dans 207 pays enregistrés à la FIFA, le joueur de 24 ans a battu les concurrents Touré et Gervinho, Aubameyang et Vincent Enyeama.

Le milieu de terrain dynamique a reçu les suffrages après avoir joué pour l'Algérie lors de la Coupe du monde au Brésil, alors que les Nord-Africains ont atteint les 16 finalistes pour la première fois de leur histoire.

Les performances de son club avec Grenade lui ont valu le titre de Meilleur Africain de la Liga et un transfert vers les géants portugais de Porto, où il a marqué ses terres avec des buts en ligue et en Champions League.

"C'est un grand honneur de recevoir ce merveilleux trophée", a t-il déclaré à la BBC. Je le dois à mon pays, à l'Algérie, et à tous les gens qui ont voté pour moi."

2013 : Yaya Touré - Milieu de terrain de la Côte d'Ivoire et de Manchester City

Après avoir été nominé pendant cinq années consécutives Yaya Touré remporte finalement le trophée.

C'est en effet la reconnaissance d'une saison au cours de laquelle l'Ivoirien a été exceptionnel en club, marquant de jolis buts sur des coups francs et ayant produit de manière constante un jeu de haut niveau, plein d'énergie et de puissance.

Même s'il n'a pas remporté le titre avec Manchester City pour la saison 2012-2013, Yaya Touré reste l'un des meilleurs joueurs du championnat anglais et une force avec laquelle il faut compter.

2012 : Christopher Katongo - Joueur pour la Zambie et Henan Construction en Chine

Le milieu offensif et capitaine de l'équipe nationale de football zambienne a été sacré footballeur BBC de l'année après le conte de fée vécu lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2012 : remporter la compétition.

Considéré comme l'un des petits poucets du tournoi, les Chipolopolo ont gagné la CAN à Libreville après une série de tirs aux buts contre les Eléphants de Côte d'Ivoire.

Un sacre qui intervient 20 ans après un accident d'avion qui a coûté la vie à leur équipe nationale, aux larges des côtes gabonaises.

Sergent de l'armée zambienne, Christopher Katongo avait contribué à cette campagne victorieuse en réussissant son tir.

Un but qui s'est ajouté aux trois qu'il marqués au cours du tournoi.

Désigné 'joueur du tournoi' par la confédération africaine de football, Katongo a remporté ensuite le prix du joueur BBC de l'année devant les Ivoiriens Yaya Touré et Didier Drogba, le Sénégalais Demba Ba et le Marocain Younes Belhanda.

A cette occasion, le joueur zambien a déclaré qu'il ne pourrait jamais oublier cette expérience.

"En tant que footballeur, vous souhaitez accomplir quelque chose et je l'ai fait à travers les fans qui ont reconnu mes efforts. Etre choisi parmi les meilleurs joueurs africains est l'une des meilleurs récompenses" a-t-il expliqué.

2011 : Andre Ayew - Joueur du Ghana et de Marseille en France

A 21 ans, Ayew est devenu pour la première fois le fils d'un ancien vainqueur du prix, deux décennies après son père Abedi Pelé, qui a été couronné par la première récompense de la BBC.

Il est aussi devenu le cinquième Ghaneen à avoir remporté le prix devant les Ivoiriens Yaya Touré et Gervinho, le Camerounais Samuel Eto et le Malien Seydou Keita.

Après avoir eu de l'impact sur le jeu de son équipe nationale au cours de la Coupe d'Afrique des Nations et de la Coupe du monde, Andre Ayew est devenu un élément clé de l'équipe de Marseille au cours de la saison 2010-2011.

Il entame la saison suivante avec un triplé dans la ligue.

Il a joué dans le temps un rôle clé dans la qualification des Blacks Stars pour la CAN 2012.

En recevant le trophée, Andre Ayew s'est dit honoré et surpris de recevoir "ce prix prestigieux, compte tenu surtout des grands joueurs qui l'ont gagné par le passé".

2010 : Asamoah Gyan - Joueur du Ghana et de Sunderland (en 2010)

Les performances d'Asamoah Gyana sont saluées par ses fans après une année inoubliable sur le plan international : une progression aussi bien au cours de la Coupe d'Afrique des Nations que de la Coupe du monde.

En début d'année 2010, il a trouvé quatre fois le chemin des filets alors que le Ghana, quatre fois champion d'Afrique, a atteint la finale pour la première fois en 18 ans.

Pendant la Coupe du monde en Afrique du Sud, il attire l'attention des spectateurs du monde en marquant trois buts qui ont permis aux Blacks Stars d'atteindre un quart de finale historique.

Il est alors âgé de 18 ans.

Malheureusement le joueur ghanéen rate un penalty à la dernière minute face à l'Uruguay.

Malgré le fait qu'il manque l'occasion de propulser pour la première fois une nation africaine en demi-finale de la Coupe du monde, Gyan a décroché le titre du footballeur BBC avec une écrasante majorité.

Il a récolté la moitié des voix devant André Ayew, Yaya Touré, Didier Drogba et Samuel Eto'o.

"Je suis tellement reconnaissant envers tous les fans qui ont voté pour moi. Il était vraiment difficile de remporter ce prix, en particulier à cause de tous les autres joueurs avec qui j'étais en compétition."

2009 : Didier Drogba - Attaquant de Chelsea en Angleterre et de la Côte d'Ivoire

Après un début d'année décevant, où il a peiné aussi bien pour marquer des buts que pour trouver sa place au sein de l'effectif de Felipe Scolari à Chelsea, Didier Drogba a connu une bonne progression en 2009.

Il a marqué 31 buts pour le club londonien et a réalisé l'un de ses plus importants exploits lors de la FA CUP, quand les Blues sont revenus au score et ont battu Everton 2-1.

Sur le plan international, il a permis à son pays de se qualifier pour la Coupe du monde 2010 et la finale de la CAN.

Il a marqué six fois en cinq matchs lors des matchs qualificatifs des Eléphants, y compris le but égaliseur contre le Malawi à Blantyre qui leur a permis d'aller en Coupe du monde.

Dans la course pour le trophée de la BBC, l'attaquant ivoirien a été préféré à Yaya Touré, Samuel Eto'o, Michael Essien et Trésor Mputu Mabi.

2008 : Mohamed Aboutrika - Attaquant de l'Egypte et d'Al Ahly en Egypte

Aboutrika a gagné avec 155 000 votes face à ses compatriotes Amr Zaki, Didier Drogba, Samuel Eto'o et Emmanuel Adébayor.

C'est l'un des plus grands footballeurs qui ait jamais évolué sur le continent africain et on se souviendra toujours de l'année 2008, où Aboutrika a marqué le seul but de la finale de la CAN contre le Cameroun et a gagné la Ligue africaine des champions avec Al Ahly.

Fondamentalement pour un homme dont les talents ont été rarement vus en dehors du continent, à cause de l'incapacité des Pharaons à se qualifier pour une Coupe du monde, l'Égyptien s'est tout de même illustré sur la scène mondiale lors de la Coupe du monde des Clubs avec le ''géant du Caire'' pour une troisième fois.

"2008 a été une année extraordinaire", a déclaré Aboutrika à la BBC.

A propos du prix du footballeur africain BBC de l'année, il a tenu à souligner que c'est un merveilleux cadeau pour lui et que c'est un honneur, à la fois pour le football égyptien et pour son club Al Ahly.

"Je suis très heureux d'être le lauréat de cette année pour le prix du meilleur footballeur africain BBC de l'année", a-t-il ajouté.

2007 : Emmanuel Adebayor - Togo et Arsenal (Angleterre)

Ce grand joueur togolais est un gagnant populaire qui récolte 42 % des suffrages devant Drogba, Essien, le Malien Freddie Kanoute et Eto'o.

Après avoir terminé sa saison avec Arsenal en mai 2007, le Togolais a été récompensé pour ses brillantes performances : des buts contre Manchester United à Old Trafford et contre Milan à San Siro, et un nouveau contrat à long terme.

Il a bien commencé la saison suivante. Il est devenu l'un des atouts après le départ de Thierry Henry en marquant 13 fois vers la fin de 2007 et en gagnant le titre de joueur africain de l'année en 2008.

L'une de ses 18 frappes dans le calendrier de l'année fut le triplé contre les rivaux du nord de Londres, Tottenham. Une de ses meilleures saisons.

"Je suis très honoré d'avoir reçu ce trophée devant mes compatriotes", a déclaré Adebayor en le recevant à Lomé. "Ça compte beaucoup pour moi. C'est le fruit de trois ans de travail."

2006 : Michael Essien - Ghana et Chelsea (Angleterre)

Devenant le footballeur africain le plus cher lors de sa signature avec Chelsea en août 2005, Essien a commencé à entrer dans le cœur des fans de Stamford Bridge l'année suivante.

Il devient rapidement un milieu de terrain indiscutable avec ses tacles, son œil pour le goal et beaucoup d'énergie - des qualités qui ont permis au Ghanéen de devancer Aboutrika, Eto'o, Drogba et l'international angolais Flavio pour le prix de la BBC.

Moins d'un an après avoir signé avec les Blues, Essien les a aidés à remporter la Première Ligue. Grâce à sa forme, il figurait sur la liste finale pour le meilleur joueur de l'année de la FIFA.

Le Ghana a atteint les phases finales de sa première Coupe du monde.

"Je jouais du bon football et sans la contribution de mes coéquipiers dans l'équipe nationale et en club, je n'aurais pas pu réaliser cet exploit", a-t-il déclaré en recevant le trophée des mains d'Abedi Pelé à Accra.

"Je suis très heureux d'avoir remporté le prix car c'est la reconnaissance totale des fans à travers l'Afrique."

2005 : Mohamed Barakat - Egypte et Al Ahly (Egypte)

Après une année inoubliable avec les géants du Caire, Barakat est devenu le premier nord-africain à graver son nom sur le prix BBC du meilleur footballeur africain.

Le club égyptien a remporté le championnat local avant de remporter la Ligue des champions africaine. Barakat est considéré comme le meilleur joueur de la compétition avec sept buts, ayant marqué un triplé contre ses rivaux en demi-finale et un autre pendant la finale face à l'Etoile du Sahel.

Le milieu de terrain compte 55 matchs sans défaite, un exploit qui a dépassé les précédents du duo sud-américain Santos (Brésil) et Peñarol (Uruguay).

Renvoyant Eto'o, Essien et le duo nigérian Obafemi Martins et Jay-Jay Okocha, Barakat a reçu son prix lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2006 - que l'Egypte remporta.

"Ce prix va certainement relever l'esprit et le moral de toute l'équipe égyptienne", a-t-il déclaré à la BBC.

"Je sais que ce prix a été remporté à cause de ma forme avec Ahly, mais la star de cette équipe n'est pas un individu, mais l'équipe elle-même."

2004 : Jay-Jay Okocha - Nigeria et Bolton Wanderers (Angleterre)

Okocha a conservé le trophée l'année suivante où il a dépassé ses exploits de 2003. Comme capitaine du Nigeria, il propulsa le pays à la troisième place de la Coupe des Nations, et a aidé Bolton à accéder à la huitième place en Première Ligue, ce qui fut leur meilleur classement.

Pendant sa deuxième saison avec le club, il a pris le brassard de capitaine et a rapidement mené les Trotters à la finale de la Coupe de la Ligue en grande partie grâce à deux superbes coups francs lors de la victoire en demi-finale contre Aston Villa.

Il a gardé cette forme pour la Coupe d'Afrique des Nations, marquant quatre buts dont le 1 000e de l'histoire de la competition. Il a fini meilleur buteur tout en étant nommé meilleur joueur du tournoi.

Cela lui a permis de devancer Eto'o, Martins, le Ghanéen Stephen Appiah et Drogba.

"Je n'ai jamais pensé que je pouvais gagner à nouveau cette année", a déclaré Okocha à BBC Sport.

"J'apprécie cela parce qu'il a été plus difficile de conserver le prix et j'ai travaillé dur pour le conserver. Je suis très heureux du travail accompli et je remercie toutes les personnes qui ont voté pour moi".

2003 : Jay-Jay Okocha - Nigeria et Bolton Wanderers (Angleterre)

Durant sa première saison complète avec le football anglais, Okocha a gagné le prix BBC devançant Eto'o (qui jouait pour le Real Majorque) et Appiah.

Sa très bonne habilité dans la course a permis au meneur de jeu pendant la saison 2002-2003 de recevoir des critiques élogieuses et a terminé comme meilleur buteur du club.

Un but de 30 mètres contre Middlesbrough pendant le dernier jour de la saison du Premiership a aidé son équipe à gagner 2-1 et ainsi, de rester dans la division.

Le coach de Bolton Sam Allardyce a salué les "capacités exceptionnelles" du Nigérien, capable de s'adapter à la vie en Angleterre après un passage décevant avec le Paris-Saint Germain.

"Je suis très heureux de recevoir ce prix prestigieux qui m'inspire à faire plus", a déclaré Okocha.

"Je tiens à remercier ceux qui ont voté pour moi. Je travaille dur pour être au top et je vais continuer."

2002 : El Hadji Diouf - Sénégal et Lens (France) / Liverpool (Angleterre)

Après un début de carrière mitigé impliquant de nombreux problèmes hors terrain qui ont entravé son développement, El Hadji Diouf a finalement montré l'étendue de ses talents en 2002.

L'attaquant était en grande forme au début de l'année. Il a conduit le Sénégal en finale de la Coupe des Nations pour la première fois, où ils ont été battus par le Cameroun aux tirs au but.

Craignant que son profil et son prix monterait pendant la Coupe du Monde, Liverpool a alors recruté le joueur de 21 ans de Lens quelques jours avant le début du tournoi - et les Reds ont eu raison de s'inquiéter.

Il a fait une démonstration dans le match d'ouverture de la Coupe du Monde en 2002 quand le Sénégal a battu la France 1-0. Les Lions de la Teranga ont atteint les quarts de finale pour leur seule Coupe du monde à ce jour.

"Certaines personnes peuvent dire des choses négatives sur moi mais je sais que les fans croient en moi et je vais continuer à jouer pour eux", a déclaré El Hadji Diouf à la BBC lors de la réception de son prix à Johannesburg.

2001 : Samuel Kuffuor - Ghana and Bayern Munich (Germany)

2000 : Patrick M'boma - Cameroun et Cagliari / Parme (Italie)

Le passage à l'an 2000 a vu un changement s'opérer au sein du prix de la BBC. Patrick Mboma est devenu la dernière "Personnalité sportive africaine de l'année", le prix ayant été transformé en "Footballeur africain de l'année" en 2001.

Le capitaine de l'équipe du Cameroun a été récompensé après une année à succès lors de laquelle son équipe a non seulement remporté son premier titre de Coupe d'Afrique des Nations en 12 ans, mais aussi l'or olympique à Sydney.

L'attaquant qui évoluait en Italie a marqué 4 buts lors de la CAN, y compris un but lors de la finale. Les Lions Indomptables ont finalement remporté la compétition à l'issu des tirs au but contre le Nigeria, pays co-organisateur.

En septembre, il a ajouté quatre exploits au compteur du Cameroun qui a remporté sa première médaille d'or olympique en battant l'Espagne de Xavi à Sydney. Un autre match qui avait dû se décider à l'issu des tirs au but.

Compte tenu de la nature du trophée BBC à l'époque, lors du vote, Mboma a terminé devant le coureur de fond éthiopien Haile Gebreselassie et de la médaillée d'or olympique mozambicaine Maria Mutola.

1999 : Nwankwo Kanu - Nigeria et Arsenal (Angleterre)

Nwankwo Kanu a remporté le prix de la BBC pour une deuxième fois en 1999. Deux ans après son premier titre, il est parvenu à rebondir après une période difficile en retrouvant son meilleur niveau. Il a rejoint la Première Ligue anglaise au sein du club d'Arsenal en février.

L'attaquant longiligne avait été diagnostiqué d'une malformation cardiaque peu après avoir rejoint l'Inter Milan en 1996. Il est resté au sein du géant italien durant les deux saisons suivant son opération, ne disputant qu'une poignée de matchs.

Lors de sa première saison à Arsenal, Kanu a inscrit un triplé légendaire en 17 minutes de jeu face à Chelsea - permettant à son équipe de revenir dans le match alors qu'elle était menée deux buts. Lors de ce derby, Arsenal l'avait emporté à la dernière minute 3-2 grâce à lui.

Six mois plus tôt, il avait déjà gagné le cœur des supporteurs des Gunners avec une savoureuse talonnade contre Middlesbrough.

Le Nigérian a inscrit 6 buts en championnat cette saison, avant d'en comptabiliser 17 toutes les compétitions de la saison suivante - avec notamment un but qui avait permis d'arracher le nul en Ligue des champions contre Barcelone.

1998 : Haile Gebrselassie

Pour la deuxième fois seulement de son histoire, le prix de la BBC a été remporté par un athlète. Il s'agit de l'éthiopien Gebreselassie qui a remporté le titre après avoir battu les records du monde dans les 5 000 et 10 000 mètres.

1997 : Nwankwo Kanu - Nigeria et Internazionale (Italie)

Kanu a signé pour l'Inter Milan en provenance de l'Ajax d'Amsterdam en 1996. Il a remporté une médaille d'or olympique avec le Nigeria quelques semaines plus tard. Un titre historique pour son pays qui est devenu la première sélection africaine à remporter le prix.

Une anomalie cardiaque lui a ensuite été diagnostiquée peu de temps après. Suite à une intervention chirurgicale réussie en novembre, il sera tout de même mis au repos, disputant un nombre limité de rencontres lors de la saison 1996-97.

En avril 1997, celui qui a remporté la Coupe d'Europe avec l'Ajax en 1995, est parvenu à retrouver son meilleur niveau.

Mais le temps de jeu lui manquait et il n'a marqué qu'un seul but. En février 1999, il a rejoint le club d'Arsenal en Angleterre.

Son prix de la "Personnalité africaine de l'année" remporté en 1997 a été la preuve que la force de caractère et la détermination peuvent permettre à un sportif de dépasser ses limites, même dans l'adversité.

1996 : Emmanuel Amuneke - Nigeria and Sporting (Portugal)/Barcelona (Spain)

Emmanuel Amuneke areçu le prix de la BBC après avoir marqué le but qui a scellé une des victoires inoubliables.

Ses exploits ont attiré l'attention des géants espagnols de Barcelone, qui l'ont signé en en décembre de cette année, mais sa carrière n'a jamais complètement récupéré après avoir subi une blessure au genou mal en 1997.

1995 : George Weah - Liberia and AC Milan (Italy)

Le prix de la BBC figure parmi les nombreux trophées que l'AC Milan George Weah a remporté en 1995 en Afrique, sans compter les titres européens et ceux en tant que joueur international.

Le Libérien est le seul africain à avoir remporté le prix prestigieux de la FIFA.

1994 : Equipe de Zambie

1993 : Frankie Fredericks

Frankie Fredericks est devenu le premier athlète à remporter la BBC Sport - Personnalité de l'année après être devenu le premier champion du monde de la Namibie, trois ans après l'indépendance du pays.

1992 : Abédi Pelé - Ghana and Marseille (France)

Abedi Pelé a remporté la première le prix de la Personnalité sportive africaine de l'année en 1992 alors qu'il jouait pour le club français de Marseille.