Le Sénégal saisit la CAF et la Fifa pour mauvais arbitrage

Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football Copyright de l’image Getty Images
Image caption Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football

La Fédération sénégalaise de football (FSF) a demandé à la Confédération africaine de football (CAF) et à la Fifa d'ouvrir des enquêtes sur l'arbitrage du match joué par le Sénégal contre l'Afrique du Sud, le 12 novembre.

Les Lions du Sénégal avaient été battus par deux buts à un lors de ce match disputé en terre sud-africaine pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie.

La FSF a dénoncé "le manque flagrant d'impartialité de l'arbitre" ghanéen Joseph Lamptey Odartei.

Sur cette base, elle "invite les autorités compétentes de la CAF et de la Fifa (…) à ouvrir toutes enquêtes nécessaires pour apporter la lumière sur ses agissements lors de ce match".

"Par lettres adressées à la CAF et à la Fifa en date du 15 novembre 2016, la FSF a tenu à exprimer ses vives protestations vis-à-vis de l'arbitrage du sieur Joseph Lamptey Odartei et de ses assesseurs lors du match de l'Afrique du Sud contre le Sénégal du 12 novembre 2016", écrit l'organe chargé de l'administration du football sénégalais dans un communiqué.

Le texte dénonce "des décisions d'arbitrage tendancieuses, voire scandaleuses, au profit de l'équipe hôte", l'Afrique du Sud.

"La pire décision sur un terrain de football"

L'arbitrage a entraîné "des conséquences directes sur le score final du match, avec notre défaite par deux buts à un et l'affaiblissement de notre position dans le classement pour la qualification à la Coupe du monde", ajoute la FSF.

Parmi les griefs signalés par le Sénégal figure "un pénalty pour une prétendue faute de main totalement inexistante du défenseur Kalidou Coulibaly" de la sélection sénégalaise.

L'arbitrage du match Afrique du Sud-Sénégal a été dénoncé même en Afrique du Sud.

L'éditorialiste sud-africain Mark Hermann, du site d'informations sportives "Kickoff", cité par l'Agence de presse sénégalaise, estime que le pénalty à l'origine de l'un des buts des Bafana-Bafana "est la pire décision que vous verrez sur un terrain de football".