Arbitres suspendus par la CAF pour ''mauvaise performance''

Cette sortie de la CAF qui évoque de ''mauvaises performances'' est inhabituelle dans le monde du football. Copyright de l’image .
Image caption Cette sortie de la CAF qui évoque de ''mauvaises performances'' est inhabituelle dans le monde du football.

Deux arbitres et un arbitre assistant ont été suspendus pendant trois mois par la Confédération africaine de football après de mauvaises performances en qualification de la Coupe du monde de 2018 en novembre.

Le Ghanéen, Joseph Lamptey, a attribué à tort à l'Afrique du Sud un penalty lors de leur victoire 2-1 sur le Sénégal.

L'arbitre kenyan, Davies Omweno, a refusé à la Libye ce qui était un but valable lors de leur défaite 1-0 contre la Tunisie.

Son assistant, Berhe O'Michael, d'Erythrée, avait signalé un hors-jeu qui n'était pas ''valable''.

La CAF a également averti l'autre arbitre assistant dans le match, le Rwandais Theogene Ndagijimana.

Cette sortie de la CAF qui évoque de ''mauvaises performances'' est inhabituelle dans le monde du football.

La Fifa et l'Uefa, par exemple, ne commentent jamais publiquement les performances des arbitres.