CAN-Féminine 2016 : Cameroun-Nigeria pour une finale

Le stade de Yaoundé est rempli sur invitation, en présence exceptionnelle du chef de l'Etat. Des écrans géants sont installés dans la ville.

Copyright de l’image BBC Sport
Image caption "Allez les Lionnes", s'exclame Armand Ndjock, qui pronostique une victoire.

Le Cameroun vit un moment d'emballement rare pour ses "Lionnes" indomptables à l'heure de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations féminines de football ce samedi contre le Nigéria.

Tout le pays reporte même ses espoirs de gloire sur les joueuses de Carl Enow Ngachu, à quelques heures du coup d'envoi à Yaoundé alors que les résultats des "Lions" laissent à désirer.

L'entrée au stade sera gratuite mais sur invitation. Les cartons étaient épuisés vendredi au siège de la Fédération camerounaise de football et du ministère des Sports, au grand dam de nombreux supporteurs venus pour rien.

Image caption Les "Lionnes" ont fait un sans-faute, avec quatre victoires en quatre matchs.

Le match se jouera en présence du président camerounais, Paul Biya, au pouvoir depuis 34 ans et dont les apparitions publiques dans son pays sont rares. La télévision d'Etat CRTV bat le compte à rebours de la rencontre en français et en anglais, les deux langues officielles, faisant oublier l'espace d'un moment d'unité nationale la colère des avocats et des enseignants de la minorité anglophone qui s'exprime dans l'ouest du pays.

La fièvre est montée progressivement depuis le coup d'envoi du tournoi le 19 novembre. Les "Lionnes" ont fait un sans-faute, avec quatre victoires en quatre matchs et aucun but encaissé.

Dans les rues de Yaoundé, automobilistes et conducteurs de motos-taxis exhibent le drapeau du pays et le commerce des maillots va bon train. "Allez les Lionnes", s'exclame Armand Ndjock, qui pronostique une victoire 2-0.

"Elles ont beaucoup semé. C'est le moment de la récolte", poursuit-il. Un drapeau aux couleurs vert-rouge-jaune du Cameroun flotte devant son magasin de vente de lambris de bois à Nkomo, un quartier populaire de Yaoundé.

Lire plus