Nigéria : les footballeuses sans primes

Les footballeuses nigérianes, accueillies à l'aéroport, ont refusé de quitter un hôtel de la capitale pour exiger leurs primes Copyright de l’image Fédération Nigérianne de Football
Image caption Les footballeuses nigérianes, accueillies à l'aéroport, ont refusé de quitter un hôtel de la capitale pour exiger leurs primes

La Fédération Nigériane de Football n'a payé les primes des joueuses nouvellement couronnées championnes d'Afrique.

Le ministre nigérian des Sports, Solomon Dalung, a avoué à la BBC que l'impasse en cours sur la question des primes des Super Falcons est "pathétique". Il a signalé que le gouvernement travaille "sans relâche" pour régler la situation.

L'équipe nationale de football féminin du Nigeria a remporté son huitième titre africain samedi avec une victoire 1 à 0 sur le Cameroun, pays organisateur.

Les footballeuses nigérianes ont refusé de quitter un hôtel de la capitale, Abuja. Elles exigent le paiement de la prime de 17 150 dollars Us, soit 10.463.342 FCFA, pour chaque joueuse en cas de victoire, comme l'avait promis la fédération.

L'une des footballeuses a déclaré à BBC Sport que leur sit-in à l'hôtel ne sera pas suspendu tant que chacune d'elles n'aura pas reçu 23 650 dollars, soit 14.429.040 FCFA.