Philip Chiyangwa élu président de la COSAFA

Philip Chiyangwa est le nouvel homme fort du Conseil des associations de football de l'Afrique australe, connu comme la COSAFA.

Par Yasine Mohabuth

BBC Afrique, Ile Maurice

Copyright de l’image Philip Chiyangwa
Image caption Le président de la Fédération nationale de football du Zimbabwe a été élu à l'unanimité lors de l'assemblée générale annuelle de l'organisation à Sun City, en Afrique du Sud, ce weekend.

Le président de la Fédération nationale de football du Zimbabwe a été élu à l'unanimité lors de l'assemblée générale annuelle de l'organisation à Sun City, en Afrique du Sud, ce weekend.

Il succède au Seychellois Suketu Patel, qui a choisi de ne pas se représenter après avoir terminé deux mandats.

Philip Chiyangwa est loin d'être un inconnu en Afrique. A 58 ans, il est considéré comme l'une de personnes les plus riches au Zimbabwe et sur le continent.

D'un marchand de légumes et des épices aux pieds nus dans les rues poussiéreuses en Rhodésie, Philip Chiyangwa est devenu un homme d'affaires flamboyant.

Son ascension fulgurante comme promoteur immobilier, après avoir fondé la société Native Africa Investments Ltd., et député du ZANU -PF n'a jamais été comprise par beaucoup.

Audacieux et inébranlable dans sa quête spirituelle pour s'enrichir, Philip Chiyangwa a courtisé la controverse sur son chemin vers la richesse.

C'est cette route aussi qui l'a mené vers le football. Phillip Chiyangwa a enregistré une victoire écrasante aux élections pour la présidence de la Fédération nationale de football du Zimbabwe, il y a tout juste une année.

Après son élection comme président de la COSAFA, il a exprimé sa joie d'avoir reçu le soutien de la région disant qu'il était "heureux et humble" de diriger l'association.

« Je veux construire un bloc de football uni, bien huilé, dont l'objectif sera de poursuivre des accords de parrainage pour permettre le développement du football dans la région », a-t-il déclaré.

Philip Chiyangwa souhaite que plus d'équipes des pays membres de la COSAFA se qualifient pour des tournois internationaux majeurs.

Toutefois, le flamboyant magnat de la propriété devra lutter dur afin que le tournoi senior de la COSAFA soit reconnu par la FIFA en dépit de sa popularité croissante sur le continent africain.

Beaucoup de personnes en Afrique australe pensent que sa personnalité, associée à sa gestion de l'entreprise, lui aidera dans l'administration du football et pourquoi pas lui ouvrir les portes de la CAF.

M. Frans Mbidi, de la Namibie, a été élu vice-président pour les cinq prochaines années.