Nigéria: corrompre pour jouer au foot

L'ancien capitaine du Nigéria, Daniel Amokachi, dénonce des actes de corruption de la part des agents des joueurs Copyright de l’image NA
Image caption L'ancien capitaine du Nigéria, Daniel Amokachi, dénonce des actes de corruption de la part des agents des joueurs

L'ancien capitaine du Nigéria, Daniel Amokachi, a déclaré que la tentative de corruption des entraîneurs locaux pour sélectionner des joueurs en équipe nationale de football est devenue endémique.

"Les agents des joueurs viennent toujours proposer de l'argent pour que leurs joueurs soient sélectionnés", a déclaré Amokachi à la BBC.

L'ancien international, aujourd'hui âgé de 43 ans, qui a remporté la Coupe d'Afrique des Nations en tant que joueur en 1994, dit qu'il est temps que les gens parlent de cette question qui, selon lui, a longtemps gangréné le football nigérian.

"Nous savons que cette pratique existe depuis un certain temps, mais nous devons la dénoncer", a déclaré l'actuel manager du JS Hercules, équipe qui évolue en deuxième division finlandaise.

Auparavant, Amokachi a travaillé comme assistant de Stephen Keshi (2011-2015), Shaibu Amodu (2008-2010) et Austin Eguavoen (2005-2007) tous anciens entraîneurs des Super Eagles.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Amokachi affirme que l'ancien entraîneur du Nigeria, Amodu Eguavoen, se plaignait d'avoir reçu des propositions d'argent pour sélectionner des joueurs

Selon lui, tous les trois se plaignaient de ladite pratique. "Chaque fois Amodu me disait : Peux-tu écouter ces mauvais agents qui m'appellent? Ils veulent me donner 10 000, 20 000 ou 30 000 dollars Us pour sélectionner leurs joueurs".

"Mais il est un homme intègre et ne le prendrait pas, j'ai travaillé avec Keshi et c'était le même scénario. Et c'était la même chose avec Eguavoen", dit-il. "S'ils n'étaient pas intègres, ils auraient certainement été victimes", poursuit-il.

Mohammed Sanusi, le secrétaire général de la fédération Nigériane de football (NFF), a rejeté les allégations d'Amokachi tout en l'invitant à fournir des preuves. "Je pense qu'il est injuste de faire de telles allégations et de ne pas mentionner les noms des personnes impliquées", a-t-il déclaré à la BBC.

"Il serait plus juste qu'il mentionne les noms de ceux qui l'ont approché ou qui se sont approché de certaines personnes pour leur proposer de l'argent. Il devrait également mentionner les noms des gens qui auraient pris de l'argent", soutient-il.

Daniel Amokachi a connu une belle carrière en Europe avec Anderlecht (Belgique), Everton (Angleterre) et Besiktas (Turquie). Il a disputé deux coupes du monde avec les Super Eagles en 1994 aux Etats-Unis et en 1998 en France. Il a été vainqueur de la médaille d'or olympique en 1996.