CAN : une affaire de primes secoue le Zimbabwe

L'équipe du Zimbabwe, avec le capitaine Willard Katsande, en préparation au stade national à Harare Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'équipe du Zimbabwe, avec le capitaine Willard Katsande au premier plan, en préparation au stade national à Harare

L'équipe nationale de football du Zimbabwe est secouée par une affaire de primes à quelques jours seulement de coupe d'Afrique des nations.

Les joueurs ont refusé samedi de s'envoler pour le Cameroun où ils doivent disputer mardi prochain un match amical de préparation pour la coupe d'Afrique des nations (CAN) contre les Lions Indomptables.

Ils réclament le paiement de leurs primes pour les matches de qualification ainsi qu'un bonus de 5000 $ par match disputé pendant la CAN, le double de la somme proposée par la fédération nationale de football.

Les Warriors, avec à leur tête la star Willard Katsande, devaient être reçus par Emmerson Mnangagwa, vice-président du pays.

Le gouvernement avait débloqué des fonds en milieu de semaine pour étouffer leur protestation.