CAN 2017 : 2e journée du groupe D

Copyright de l’image Justin Tallis
Image caption Des footballeurs ghanéens autour de leur entraîneur Avram Grant, en maillot vert.

Le Ghana, leader du groupe D de la CAN 2017, devra battre le Mali pour aller aux quarts de finale, lors du match prévu cet après soir, à 16h GMT, à Port-Gentil.

Les Blacks Stars, vice-champions d'Afrique et favoris de leur groupe, ont dominé l'Ouganda (1-0) lors de leur premier match, grâce à un penalty d'André Ayew.

"Bien sûr, nous pouvons améliorer notre jeu. Nous sommes dans un tournoi. Et chaque match est différent des autres", a dit Avram Grant, le sélectionneur du Ghana, quatre fois champion d'Afrique.

Les Ghanéens seront privés cet après-midi du défenseur Baba Rahman, qui risque de ne pas jouer le reste des matchs du tournoi à cause d'une blessure au genou gauche.

Les Maliens auront à déployer de gros efforts après avoir fait match nul (0-0) avec l'Egypte lors de la première journée du groupe.

Copyright de l’image Justin Tallis
Image caption Des joueurs de la sélection égyptienne lors d'un entraînement en préparation du match contre l'Ouganda.

L'Egypte, l'équipe la plus titrée de la CAN (sept victoires finales), se trouve aussi dans l'obligation de faire mieux que lors de la première journée, face à l'Ouganda, à 19h GMT, à Port-Gentil, pour le second match du groupe pour cet après-midi.

Mohamed Salah, l'ailier droit de l'AS Roma, et ses coéquipiers de la sélection égyptienne, menés par l'Argentin Hector Cuper, n'ont pas le droit à l'erreur, après le nul vierge de la première journée avec le Mali.

Il faut noter que l'Egypte et l'Ouganda vont se rencontrer dans les prochains mois, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Les Egyptiens, de retour dans la compétition après sept ans d'absence, ont été critiqués pour leur attitude défensive lors du match contre le Mali.

Ils joueront cet après-midi sans leur gardien Ahmed El Shenawy, qui est blessé. Leur coéquipier Sherif Ekramy est également à l'infirmerie.

"Nous devons être mentalement forts"

"Nous savons que nous devons gagner notre prochain match pour rester dans la compétition", a reconnu le sélectionneur de l'Egypte.

Son adversaire de ce samedi, l'Ouganda, revenue à la CAN après 39 ans d'absence, a fait preuve de combativité et a montré sa belle forme lors du duel contre le Ghana (0-1).

L'Ougandais, considérée comme le nain de la poule, devrait surtout compter sur le défenseur Murushid Juuko et le milieu de terrain Khalid Aucho.

"Nous devons être mentalement forts, physiquement aptes et performants sur le plan tactique", a prévenu le sélectionneur de l'Ouganda, Milutin Sredojevic.

Lire plus