Les 7 dates que vous ignoriez du Maracana

Le mythique stade de Rio de Janeiro où le roi Pelé a marqué son 1000e but en 1969 (archives) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le mythique stade de Rio de Janeiro où le roi Pelé a marqué son 1000e but en 1969 (archives)

Temple mythique du football, le Maracana est riche d'une histoire de matches légendaires, polémiques rocambolesques et rénovations successives, avant d'avoir été totalement reconfiguré pour la Coupe du Monde de 2014 et les Jeux Olympiques de 2016.

Louis GENOT de l'AFP s'est penché sur le cas de ce stade légendaire d'une capacité initiale passée de près de 200.000 à moins de 79.000 places. Aujourd'hui, le titre de plus grand stade du monde de l'enceinte mythique de Rio de Janeiro est à l'abandon. Avec tout de même, 7 grandes dates que vous ignoriez peut-être.

- 16 juin 1950: Inauguration officielle du stade, seulement neuf jours avant le coup d'envoi de la Coupe du Monde et après deux ans de travaux qui n'ont été réellement terminés qu'en 1955. Le projet de construire le plus grand stade du monde en un temps record a essuyé de nombreuses critiques et s'est concrétisé en partie grâce à une campagne du journaliste Mario Filho, qui donnera son nom officiel au stade après sa mort, en 1966. Conçu initialement pour 150.000 spectateurs, sa capacité a été portée à près de 200.000 dès le Mondial. Maracana est le nom populaire du stade, inspiré d'une rivière qui coule dans le quartier où il a été construit.

- 16 juillet 1950: Le Maracanazo. À la 79e minute, l'uruguayen Ghiggia inscrit le but qui plonge le stade dans un silence de cathédrale. La victoire (2-1) de la Celeste prive le Brésil du titre mondial à domicile, alors que la Seleçao avait ouvert le score et n'avait besoin que d'un match nul. Plein comme un œuf avec 199.854 spectateurs, record de public absolu, le Maracana reste marqué à jamais par ce drame national.

- 15 décembre 1963: record mondial de public pour un match entre clubs, avec 194.603 spectateurs pour la finale du championnat de Rio entre Flamengo et Fluminense. "Les vivants sortaient de leurs maisons et les morts de leurs

tombes pour assister au plus grand Fla-Flu de tous les temps", relatait à l'époque le dramaturge Nelson Rodrigues, frère de Mario Filho. Le match s'est terminé sur un score vierge, au grand dam de Rodrigues, supporter de Flu, alors que Filho était Flamengo.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Pelé, FC Santos, tient le trophée de son 1000e but lors d'un match contre Vasco de Gama au Maracana en 1969 (archives)

- 19 novembre 1969: Millième but du Roi Pelé, inscrit sur pénalty sous le maillot de Santos, contre l'équipe locale de Vasco. Ce but aurait pu être marqué trois jours plus tôt au stade Fonte Nova, de Bahia, mais la barre transversale avait repoussé le tir du numéro 10.

- 19 juillet 1992: Une partie de la tribune supérieure s'écroule en plein match entre Flamengo et Botafogo, faisant trois morts et une centaine de blessés. Après ce drame, le stade est resté fermé sept mois. Il a vu sa capacité considérablement réduite, à 103.022 places en 2000, après l'installation de sièges sur la tribune supérieure lors des premiers grands travaux de rénovation. Le Maracana perd sa couronne de plus grand stade du monde.

- 2 juin 2013: Après deux ans et neuf mois de travaux pharaoniques, le nouveau Maracana est inauguré lors d'un match amical contre l'Angleterre (2-2), devant 57.280 spectateurs pour une capacité réduite à 78.833 places, en vue de la Coupe des confédérations 2013 et du Mondial 2014. Facture finale: 1,2 milliards de reals (350 millions d'euros), près du double du budget initial.

- 13 juillet 2014: Le nouveau Maracana reçoit la finale de la Coupe du Monde, sans le Brésil, humilié cinq jours plus tôt par l'Allemagne (7-1), une déroute qui supplante le Maracanazo en tant que pire désastre footballistique de la Seleçao. La Mannschaft s'impose 1-0 en prolongation contre l'Argentine.

- 5 août 2016: Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio. Le Maracana reçoit aussi des matchs du tournoi de football, y compris la finale du tournoi masculin, avec la première médaille d'or du Brésil dans son sport roi, grâce à une victoire aux pénaltys sur l'Allemagne. Depuis la cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques, le 18 septembre, le stade n'a reçu qu'une poignée de matches de foot. Il est à l'abandon depuis fin 2016 à cause d'un imbroglio politico-juridique.