Dussuyer : "Je suis extrêmement déçu"

Dussuyer affirme qu'il y a eu "une cassure" au sein de la sélection ivoirienne dès l'arrivée au Gabon. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Dussuyer affirme qu'il y a eu "une cassure" au sein de la sélection ivoirienne dès l'arrivée au Gabon.

"Je suis conscient de la désillusion que cela a pu engendrer chez les Ivoiriens. Qu'ils sachent que je suis extrêmement déçu", a réagi Michel Dussuyer après avoir rendu sa démission.

"Quand un objectif n'est pas atteint, cela me touche énormément. Car je n'aime pas décevoir. (…) Je suis allé à la rencontre du président de la Fédération ivoirienne de football pour lui faire part de mon désir d'arrêter", a-t-il expliqué dans une interview publiée sur le site de la Confédération africaine de football.

Dussuyer, ancien sélectionneur de plusieurs pays africains, dont le Bénin et la Guinée, dirigeait l'équipe de la Côte d'Ivoire depuis 18 mois.

En plus de les avoir qualifiés à la phase finale de la CAN 2017, il a réussi à prendre la première place du groupe des Eléphants pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Une "grosse désillusion"

Le technicien français est aussi parvenu à conduire la sélection locale ivoirienne en finale du Championnat d'Afrique des nations (Rwanda, 2016), un niveau jamais atteint par la Côte d'Ivoire depuis la première édition du CHAN en 2009.

Dussuyer a qualifié de "grosse désillusion" l'élimination, dès le premier tour de la CAN 2017, du champion d'Afrique en titre, la Côte d'Ivoire.

Il a pris en main la sélection ivoirienne dans un contexte marqué par des départs à la retraite en cascade, ceux de Didier Drogba et de Yaya Touré entre autres.

"Il fallait que je parte pour préserver un climat plus serein et apaisé. (…) J'ai ressenti une cassure dès que nous avons mis les pieds à l'hôtel, à Oyem. Depuis j'essaie de m'expliquer cela. En vain. C'est difficile d'expliquer ce qui a bien pu provoquer cette cassure", a révélé Michel Dussuyer, concernant les raisons de l'élimination des Eléphants.

"Je n'ai pas retrouvé mon équipe et, moi non plus, je ne suis pas parvenu à redonner un élan au groupe. (…) La vérité, c'est que je n'ai pas trouvé la clé pour remettre l'équipe sur le bon chemin", a-t-il reconnu.