CAN 2107 : tous au stade pour une demi-finale de choc ?

Aristide Bancé lors de sa dernière session d'entraînement, mardi 31 janvier, avant le match Burkina Faso-Egypte Copyright de l’image Geneviève Sagno, BBC
Image caption Aristide Bancé lors de sa dernière séance d'entraînement, mardi 31 janvier, avant le match Burkina-Egypte

L'Egypte, l'équipe la plus titrée de l'histoire de la CAN avec 7 victoires, et le Burkina Faso, vont s'affronter mercredi 1er février, à Libreville, pour une place en finale de la Coupe d'Afrique des nations.

Les Pharaons et les Etalons sont en pleine forme, aucune des équipes n'ayant jusqu'à présent subi de défaite.

Les Burkinabè pourraient néanmoins avoir du pain sur la planche face au septuple champion d'Afrique.

Mais ils restent confiants. Aristide Bancé a déclaré mardi matin, peu avant sa dernière session d'entraînement, que "demain aura lieu la première défaite de l'Egypte".

De son côté, Hector Cuper, l'entraîneur de l'Egypte, vante les mérites de son gardien Essam El Hadary et compte préserver son invincibilité.

Peu d'engouement

Mais les organisateurs ont peiné à remplir les gradins au cours de cette 31e édition de la compétition continentale.

De nombreux journalistes ont d'ailleurs constaté, pendant les rencontres, qu'il y avait souvent plus de journalistes que de spectateurs.

Le match de samedi dernier entre le Burkina Faso et la Tunisie n'a pas dérogé à la règle, à tel point que les portiers du Stade de l'Amitié distribuaient des tickets gratuits, afin de "combler le vide".

Dimanche, de nombreux Gabonais ont préféré passer la journée à la plage.

Il reste à savoir si l'affiche de mercredi attirera les fans de football au Stade de l'Amitié, à Libreville.