CAN 2017 : Broos proteste contre de "mauvaises primes"

Hugo Broos assure que le public camerounais verra "une équipe déterminée à battre le Ghana". Copyright de l’image Getty Images
Image caption Hugo Broos assure que le public camerounais verra "une équipe déterminée à battre le Ghana".

Le sélectionneur des Lions Indomptables juge "irrespectueuse" la gestion faite des primes dues à ses joueurs.

"Nous ne sommes pas satisfaits des primes. Il y a un manque de respect, et je prends la défense de mes joueurs", déclare Hugo Broos à la veille de la demi-finale Cameroun-Ghana prévue jeudi, à 19 heures GMT, à Libreville.

"Même si nous ne sommes pas satisfaits des primes, nous continuons à faire de bonnes performances sur le terrain", assure le technicien belge.

Les différends liés au paiement des primes opposent souvent les Lions Indomptables à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

En 2011, des joueurs camerounais avaient refusé de jouer un match international à cause de primes impayées.

En 2014, l'équipe du Cameroun était arrivée en retard à la Coupe du monde au Brésil à cause du non-paiement de ses primes.

"Si nous perdons, ce ne sera pas parce que les primes ne sont pas bonnes, c'est parce que le Ghana aura été plus fort", ajoute Broos.

Le sélectionneur du Cameroun affirme que ses "joueurs ne sont pas ici pour de l'argent, ils sont ici pour jouer pour leur pays, pour les supporters et pour eux-mêmes".

Le public camerounais verra "une équipe déterminée à battre le Ghana", assure-t-il.

Le Cameroun, quatre fois champion d'Afrique, n'a plus remporté la CAN depuis 2002.