Elections à la Fifa: Kalusha Bwalya se retire

Kalusha Bwalya a retiré sa candidature à un siège africain au conseil de la Fifa, pour se concentrer sur sa réélection au comité exécutif de la CAF. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Kalusha Bwalya, Ballon d'or africain 1988, a dirigé la Fédération zambienne de football.

Kalusha Bwalya renonce à cette élection, moins de deux semaines avant la désignation des représentants de l'Afrique au sein de la fédération mondiale.

L'ancien président de la Fédération zambienne de football a dit qu'il s'est retiré pour se concentrer sur sa réélection au comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF).

"J'ai décidé de me retirer de la course, pour me concentrer sur ma réélection au comité exécutif de la CAF", a-t-il déclaré à des journalistes.

La CAF élira ses représentants à la Fifa lors de son congrès prévu le 16 mars prochain à Addis-Abeba.

Les membres du comité exécutif de la Confédération africaine de football seront élus lors du même congrès.

Bwalya était l'un des trois candidats au poste de représentant des pays anglophones d'Afrique à la Fifa.

Le président de la Fédération ghanéenne de football, Kwesi Nyantakyi, et le Tanzanien Leodegar Tenga restent donc en lice pour ce poste.

L'Afrique compte sept sièges au conseil de la Fifa.

Un siège revient de droit au président de la CAF, un autre étant réservé à une femme du continent.

Les cinq autres places seront attribuées lors du congrès du 16 mars.