L'aéroport de Madère rebaptisé Cristiano Ronaldo

Des fans de Cristiano Ronaldo à la cérémonie de rebaptisation de l'aéroport de Madère Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des fans de Cristiano Ronaldo à la cérémonie de rebaptisation de l'aéroport de Madère

L'aéroport de Madère, île natale du footballeur Cristiano Ronaldo, a été rebaptisé mercredi en l'honneur du quadruple Ballon d'or et capitaine de l'équipe du Portugal sacrée championne d'Europe l'été dernier.

"Voir cet aéroport porter mon nom est une chose très spéciale. Tout le monde sait que je suis fier de mes racines", a déclaré le joueur de 32 ans.

La cérémonie s'est déroulée en présence du président de la République Marcelo Rebelo de Sousa et du Premier ministre Antonio Costa. Mais également de la famille du joueur et quelque 5 000 fans.

Le président du gouvernement régional de l'archipel de Madère, Miguel Albuquerque, avait annoncé que l'aéroport de l'île, fréquenté par 3,1 millions de passagers en 2016, porterait le nom de Cristiano Ronaldo.

C'était en juillet dernier, moins de deux semaines après la victoire de la Seleçao à l'Euro 2016.

Dans sa ville natale de Funchal, le footballeur dispose déjà d'un musée à son honneur et d'une statue en bronze à son effigie.

En 2006, l'aéroport de Belfast avait été renommé en l'honneur du Nord-Irlandais George Best, décédé l'année précédente à l'âge de 59 ans.

Il est le prédécesseur de Ronaldo parmi les légendes ayant porté le N°7 de Manchester United.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le joueur suédois Sebastian Larsson aide Cristiano Ronaldo du Portugal à se relever, lors du match amical marquant le rebaptisation de l'aéroport de Madère

Le Portugais a disputé mardi soir son premier match à Madère sous les couleurs nationales, lors d'une partie amicale perdue face à la Suède (3-2) en dépit de l'ouverture du score signée "CR7".

En marquant ce 71e but international, il a rejoint l'Allemand Miroslav Klose au podium des meilleurs buteurs européens en sélection.

Un record toujours dominé par le Hongrois Ferenc Puskas avec 84 réalisations.