Espagne: des matches truqués

A la fin de cette rencontre, qui signait la relégation de son équipe, Cheikh Saad, a découvert qu'elle avait été truquée.
Image caption A la fin de cette rencontre, qui signait la relégation de son équipe, Cheikh Saad, a découvert qu'elle avait été truquée.

C'est un attaquant mauritanien, Cheikh Saad, qui a donné l'alerte.

C'était à la suite d'un match disputé le 1er avril dernier au cours duquel l'équipe réserve du FC Barcelone avait écrasé 12 - 0 le club Eldense en troisième division, la Segunda B.

A la fin de cette rencontre, qui signait la relégation de son équipe, Cheikh Saad, a découvert qu'elle avait été truquée.

Il avait porté plainte aux côtés du président du club.

Ses co-équipiers sont soupçonnés d'avoir perdu volontairement en échange de sommes d'argent provenant de paris illégaux.

Ce genre de rencontres sont des matches de troisième et quatrième divisions, des catégories semi-professionnelles où les contrôles sont moins stricts qu'en Liga.

"Ce n'est pas que ces footballeurs soient moins honnêtes, mais ils gagnent peu, et sont donc plus fragiles, avec des salaires moyens de 1.000 euros pas toujours versés en temps et en heure", explique Javier Edo, responsable de l'intégrité pour le syndicat de footballeurs AFE.

Lire plus