Football : La première CAN U 17 d'Ahmad Ahmad au Gabon

Le nouveau président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, va superviser sa première Coupe d'Afrique des Nations de football des moins de 17 ans qui se tient au Gabon à partir de dimanche et jusqu'au 28 mai.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le tombeur-surprise du Camerounais Issa Hayatou, président de la CAF pendant près de 30 ans, est attendu dimanche à Port-Gentil.

Ahmad Ahmad est attendu dimanche à Port-Gentil pour suivre les premiers matches qui verront s'affronter le Gabon à la Guinée (14h30 GMT) puis le Cameroun au Ghana (17h30 GMT).

Les deux premières rencontres du groupe B (Mali-Tanzanie et Angola-Niger) auront lieu lundi aux mêmes heures au stade de l'Amitié de Libreville, théâtre de la victoire du Cameroun lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) "senior" le 5 février.

Le Gabon a été choisi en février à la place de Madagascar pour organiser cette CAN des moins de 17 ans. En pleine campagne pour la présidence de la CAF, ce choix avait été interprété comme une mesure de rétorsion envers M. Ahmad, à l'époque président de la Fédération malgache de football, pour s'être présenté contre M. Hayatou.

Sur le plan sportif, les quatre demi-finalistes seront qualifiés pour la Coupe du monde des moins de 17 ans en Inde du 6 au 28 octobre.

A la différence de la CAN des "grands", tous les joueurs évoluent encore dans des clubs de leur pays d'origine, à de rares exceptions près (comme le Guinéen Gérard Sella Bangoura, pensionnaire de Saint-Etienne en France), d'après la liste fournie par les organisateurs.

Tenant du titre depuis la dernière édition en 2015, le Mali peut participer in extremis à cette CAN des moins de 17 ans. La FIFA a en effet décidé, fin avril, de lever la suspension qui frappait la Fédération malienne de football.

Lire plus