Van Basten: l'arbitrage vidéo est "bon pour l'honnêteté"

Pour Van Basten, "en tant que joueur, une fois qu'on l'utilise, on ne peut plus s'en passer et c'est ce qui fait la force de ce projet". Copyright de l’image Getty Images
Image caption Pour Van Basten, "en tant que joueur, une fois qu'on l'utilise, on ne peut plus s'en passer et c'est ce qui fait la force de ce projet".

L'ancien international néerlandais, Marco Van Basten, s'exprimait à l'issue d'un atelier organisé au siège de la Fifa par l'International Board (Ifab).

"Ça aide beaucoup le football, le jeu et les arbitres. Il doit être généralisé lors du Mondial 2018 en Russie, c'est notre objectif mais nous sommes encore en phase de test et il reste beaucoup de défis à régler", a ajouté l'ancien attaquant.

Pour Van Basten, "en tant que joueur, une fois qu'on l'utilise, on ne peut plus s'en passer et c'est ce qui fait la force de ce projet".

La Fifa espère introduire l'arbitrage vidéo lors du Mondial 2018.

L'International Board a autorisé en mars 2016 l'arbitrage vidéo à titre expérimental et doit se prononcer sur son adoption définitive en mars 2018.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'ancien international néerlandais, Marco Van Basten, s'exprimait à l'issue d'un atelier organisé au siège de la Fifa par l'International Board (Ifab).