McCarthy : le football m'a sauvé la vie

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Benni McCarthy, meilleur buteur d'Afrique du Sud.

Benni McCarthy, le meilleur buteur d'Afrique du Sud, a grandi à Cape flats, une célèbre banlieue de la ville de Cape Town.

Le secteur est connu pour ses gangs, le trafic de drogue et le taux élevé de meurtre.

L'ancienne star d'Ajax Amsterdam se souvient de la nature : "Cape flats était infesté de gangs. La vie est dure là-bas. Ce qui nous a gardés loin des ennuis, c'est le football. Nous jouions tous les jours, 24 heures sur 24".

D'ailleurs, l'un des camarades de classe de Benni McCarthy est devenu plus tard un chef de gang très connu dans la ville.

"La plupart de mes amis ont rejoint les gangs entre 11 et 13 ans. Lui trainait avec des voyous, arme à la main", a déclaré le footballeur.

Copyright de l’image BBC\Stanley Kwenda
Image caption Benni McCarth : "La plupart de mes amis ont rejoint les gangs entre 11 et 13 ans".

Benni McCarthy est un joueur emblématique du club néerlandais de l'Ajax d'Amsterdam, tout comme les Nigérians Nwanko Kanu, Finidi George ainsi que les frères néerlandais Frank et Ronald de Boer.

Media playback is unsupported on your device
Quelques stars de l'Ajax, club néerlandais.

Mais la vie de star cachait une lutte permanente.

Beaucoup d'amis de Benni McCarthy sont morts jeunes dans des guerres de gangs qui font de Cape Town, l'une des plus dangereuses villes du monde.

"Le football m'a gardé loin des groupes de voyous et m'a sauvé la vie. J'aurai pu être assassiné à 15 ans", ajoute-t-il.

Des dizaines d'années après son départ, rien n'a vraiment changé dans la ville natale de Benni McCarthy.

"Les choses ne sont pas exactement pareilles que dans notre enfance mais cette culture demeure. Les enfants meurent toujours même si les faits sont davantage sous contrôle en ce moment", explique Benni McCarthy.

La vie après Cape flats

Après avoir quitté Cape flats, Benni McCarthy a eu une carrière plein de succès, d'abord à Seven stars, un club de seconde division en Afrique du Sud, puis à l'Ajax d'Amsterdam (Pays Bas), à Celta Vigo (Espagne), au FC Porto (club portugais), à West Ham and Blackburn en Angleterre.

Pour le sportif de 39 ans, le plus marquant était son départ de son club en Afrique du Sud pour Ajax :

"C'était une nouvelle ère pour ma famille et moi. Ma vie avait changé sur le plan financier. C'était un bonheur de se rendre compte que les rêves peuvent devenir réalité, qu'il y a une vie sans coup de feu … "

Avec son premier salaire à Ajax, Benni McCarthy a acheté une maison à sa mère dans une autre banlieue de Cape Town pour l'éloigner du secteur dangereux de Cape Flats.

Lire aussi:

En regardant en arrière, le Sud-africain dit se sentir reconnaissant envers ceux qui l'ont aidé durant sa carrière : "Je serai toujours reconnaissant envers l'international nigérien Sunday Oliseh. Je ne l'oublierai jamais. Il est rare de trouver des joueurs comme lui, un homme de caractère qui aime l'Afrique de tout son cœur. Il s'est assuré que je travaille aussi fort que je le pouvais", a déclaré Benni McCarthy.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'International nigérian, Sunday Oliseh

Aujourd'hui, Benni McCarthy est le manager du club sud-africain Cape Town City et travaille également comme analyste sportif dans des médias sud-africains.

A regarder:

Media playback is unsupported on your device
El Hadji Diouf s'engage