Corruption : Modric entendu par les procureurs

Luka Modric est visé par une enquête pour témoignage au procès de Zdravko Mamic, soupçonné de corruption. Copyright de l’image STR
Image caption Luka Modric est visé par une enquête pour témoignage au procès de Zdravko Mamic, soupçonné de corruption.

La star croate du Real Madrid, Luka Modric, a été entendue mercredi à Osijek par les procureurs en chargé d'une enquête pour corruption qui ébranle le football croate. Le milieu est visé par une enquête pour faux témoignage, consécutive à sa déposition dans cette affaire.

"Je suis venu présenter ma défense et dire la vérité comme à chaque fois jusqu'à présent", a déclaré Modric à l'issue de l'interrogatoire, selon l'agence nationale Hina.

Le capitaine de l'équipe nation de Croatie a affirmé avoir "la conscience tranquille".

Le Madrilène, 31 ans, avait témoigné le 13 juin à Osijek, dans l'Est du pays, au procès de Zdravko Mamic, un homme d'Affaire de 57 ans, soupçonné de nombreuses malversations.

Mamic, qui également un dirigeant du football croate, est notamment soupçonné d'avoir détourné avec ses complices présumés 15,6 millions d'euros, notamment lors de transferts frauduleux. Tout en flouant le fisc d'1,6 million d'euros.

Devant le tribunal d'Osijek, Luka Modric avait déclaré en juin avoir signé dès 2004 une annexe avec Mamic prévoyant qu'il lui verse la moitié des primes de transferts qu'il recevrait par la suite.

Or en 2015, il a déclaré aux enquêteurs que cette annexe avait été antidatée et signée alors qu'il évoluait déjà à Tottenham.

Ces faits sont, selon le parquet, susceptibles de constituer un "délit pénal de faux témoignage", ce qui l'a emmené à ouvrir une enquête contre Luka Modric.

S'il était reconnu coupable, le code pénal croate prévoit des peines de six mois à cinq ans de prison.

Le tribunal d'Osijek devait également entendre le défenseur de Liverpool, Dejan Lovren, 28 ans. Mais une éruption de colère de Zdravko Mamic a entraîné le report en septembre de cette audition.

Lire plus