L'entraîneur de l'Ouganda critique les changements apportés à la CAN

Sredojevic s'est exprimé au lendemain de la victoire de l'Ouganda sur le Soudan 5-1 dans les éliminatoires du Championnat d'Afrique des Nations, CHAN 2018. Copyright de l’image BBC Sport
Image caption Sredojevic s'est exprimé au lendemain de la victoire de l'Ouganda sur le Soudan 5-1 dans les éliminatoires du Championnat d'Afrique des Nations, CHAN 2018.

Milutin 'Micho' Sredojevic estime que l'Afrique s'est inclinée devant la «pression de l'Europe», suite aux changements radicaux décidés concernant l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations.

La Confédération africaine de football (CAF) a confirmé la semaine dernière que le tournoi aura lieu en juin et juillet, au lieu de janvier et février, et sera étendu de 16 à 24 équipes.

Sredojevic s'est exprimé au lendemain de la victoire de l'Ouganda sur le Soudan 5-1 dans les éliminatoires du Championnat d'Afrique des Nations, CHAN 2018.

"Bien que cela n'a pas été fait directement, l'Afrique a succombé à la pression des Européens pour que ce tournoi se tienne pendant la période qui les arrange", a déclaré Sredojevic à BBC Sport.

Lire aussi :

CAN : la compétition passe à 24 équipes

CAN : les joueurs africains plus "attractifs"

La CAF a indiqué que les changements apportés à la Coupe d'Afrique des Nations prendront effet à partir de la prochaine édition du tournoi au Cameroun en 2019.

Les partisans de ces changements soutiennent que cela rendra les joueurs africains plus attractifs sur le marché de transferts car ils ne devront plus quitter un club en mi-saison.

Lire plus