Ahmad: "Pour la CAN 2019, le Cameroun doit convaincre"

Le président de la CAF, lors d'une visite au Burkina Faso Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président de la CAF, lors d'une visite au Burkina Faso

Le Cameroun doit encore "convaincre la CAF de sa capacité à accueillir" la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2019, a déclaré le président de la Confédération africaine de football.

S'exprimant lors d'un récent voyage au Burkina Faso, le président la CAF a dit que l'organisation de la prochaine CAN pourrait être retirée au Cameroun, si ce pays ne garantit pas un bon déroulement du tournoi africain de football.

La Confédération africaine de football a récemment décidé de faire participer 24 équipes à la phase finale de la CAN 2019, au lieu de 16, le nombre de sélections qui jouaient cette compétition.

Une mission d'inspection de la CAF se rendra au Cameroun avant la fin de ce mois, selon Ahmad.

"Le Cameroun devra travailler pour convaincre la CAF sur sa capacité à accueillir l'événement", a-t-il insisté.

"Nous enverrons des experts. Nous déciderons à la fin de la mission d'inspection", a ajouté Ahmad.

Un symposium sur le football féminin

Vendredi, le porte-parole du gouvernement camerounais, Issa Tchiroma Bakary, a révélé des détails de la visite d'inspection de huit jours de la CAF prévue, selon lui, le 20 août.

Il a laissé entendre que le Cameroun va mener les préparatifs de la CAN dans les délais indiqués.

Selon Ahmad, la CAF prendra en compte le rapport de sa mission d'inspection attendue au Cameroun.

"Ce n'est plus le comité exécutif de la CAF qui va mener des inspections dans les pays choisis pour l'organisation de la CAN. Maintenant, ce sont des experts qui vont le faire. Et la CAF décidera sur la base de leur rapport", a précisé Ahmad.

Il a par ailleurs annoncé la tenue d'un symposium sur le football féminin, en 2018, au Maroc.