Mondiaux-2017: Makwala réintégré

Le Botswanais avait été mis en quarantaine après un diagnostic de maladie infectieuse. Copyright de l’image Matthias Hangst
Image caption Le Botswanais avait été mis en quarantaine après un diagnostic de maladie infectieuse.

Le Botswanais Isaac Makwala a finalement été autorisé à courir la finale de 200 m jeudi, a annoncé mercredi la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

L'instance a indiqué avoir pris cette décision après une requête formulée par la Fédération botswanaise et après un examen médical ayant révélé l'aptitude de Makwala à concourir.

Le sprinter a été écarté des séries du 200 m lundi puis de la finale du 400 m mardi, remportée par le champion olympique, Van Niekerk, à cause d'une maladie infectieuse.

Le coureur de 30 ans s'était présenté à l'entrée du stade pour disputer la finale du 400 m mais en a été refoulé par des officiels de la Fédération internationale.

L'encadrement botswanais n'a pourtant cessé de répéter que Makwala n'était pas malade et qu'il était apte à concourir.

Le Botswanais avait été mis en quarantaine après un diagnostic de maladie infectieuse, une épidémie de gastro-entérite sévissant dans un hôtel officiel de la compétition.

Makwala faisait office de principal challenger du Sud-Africain Wayde Van Niekerk sur les deux distances.

A lire aussi :

Mondiaux : le Sud-Africain Van Niekerk sacré sur le 400 m

Londres: des athlètes attrapent une gastro-entérite

Championnats du monde: Van Niekerk en finale du 400 m