Invité Afrique du 21/08/2017
Media playback is unsupported on your device

Mawuli Spero, président du Collectif des associations de lutte contre l'impunité, est notre invité.

Au Togo, des manifestations de l'opposition ont été reprîmes ce weekend par les forces de l'ordre.

Les manifestions ont organisées par le Parti national panafricain, PNP, parti de l’opposition pour réclamer des reformes politiques, y compris les limitations de mandats présidentiels à deux.

Le bilan officiel fait était de 2 morts alors que l'opposition parle de 7 victimes.

Ces violences interviennent alors que le pays avait récemment organisé des cérémonies de purification pour tourner le dos à plusieurs années de violences politiques.

Le président du Collectif des associations de lutte contre l'impunité appelle le président togolais Faure Gnassingbé à prendre ses responsabilités.

Au téléphone avec Ata Ahli AHEBLA, Mawuli Spero réagit d'abord à la mort des manifestations.