Nigéria : Les Super Eagles réclament leurs salaires avant le Mondial

Gernot Rohr, sélectionneur du Nigéria, veut éviter les problèmes liés aux primes lors du Mondial 2018. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Gernot Rohr, sélectionneur du Nigéria, veut éviter les problèmes liés aux primes lors du Mondial 2018.

Le sélectionneur du Nigeria, a insisté lundi sur les éventuelles conséquences négatives de son équipe lors du Mondial 2018. Pour Gernot Rohr, un nouveau conflit sur les primes pourrait destabiliser les Super Eagles comme en 2014 au Brésil.

Les Super Eagles sont motivés pour le Mondial 2018 selon Gernot Rohr, le sélectionneur du Nigeria.

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue hier, il a souligné l'importance du versement des primes des joueurs avant le début de la phase finale du Mondial 2018.

« La question des primes et des indemnités, qui pose souvent problème aux équipes africaines pendant la Coupe du Monde, doit être évitée. Un tel débat serait néfaste pour notre préparation », a déclaré Gernot Rohr.

« J'ai dit aux officiels et au président de la Fédération que toutes ces questions devaient être tranchées avant le début de la compétition ».

Première équipe africaine qualifiée pour le Mondial 2018, le Nigeria affiche de fortes ambitions pour le tournoi.

Au total, 37 joueurs ont participé à la qualification pour la Russie et vont se partager 2,5 M$.

Lire plus