Mondial-2018: "Il faut refonder tout le football italien"

L'Italie ne participera à la Coupe du monde 2018 en Russie, une première depuis soixante ans. Copyright de l’image Marco Luzzani
Image caption L'Italie ne participera à la Coupe du monde 2018 en Russie, une première depuis soixante ans.

Le ministre italien en charge des Sports, Lucca Lotti, a appelé mardi à une "refondation" de "tout le football italien", au lendemain de l'élimination de l'Italie du Mondial-2018.

"C'est une journée très triste d'un point de vue sportif. Il est clair qu'il faut refonder le monde du foot", a déclaré Lucca Lotti.

"C'est le moment des décisions importantes, que durant des années nous n'avons peut-être pas eu le courage de prendre", a affirmé le ministre.

De son côté, le président du Comité nationale olympique a suggéré au patron de la Fédération italienne de football, Carlo Tavecchio, de démissionner après cette élimination.

"Si vous me demandez ce que je ferais à sa place, moi je donnerais ma démission", a déclaré M. Malago.

A lire aussi :

La Coupe du monde "coupée en 4"

Coupe du Monde: l’Afrique s’impose

Coupe du monde 2018: l'Ouganda a battu l'Egypte 1-0

Copyright de l’image Paolo Bruno
Image caption Le président de la fédération italienne de football est vivement critiqué, appelé à démissionner.

La fédération italienne de football organisera une réunion mercredi à Rome pour "faire une analyse approfondie et décider des choix à venir", a annoncé M. Tavecchio.

Défaite à l'aller (0-1), l'Italie n'a pu faire mieux que 0-0 lundi soir à Milan face à la Suède.

C'est la première fois depuis 1958 que l'Italie, quatre fois championne du monde, ne participera pas au Mondial.