Maroc, des Lions ambitieux

Le Maroc débarque en Russie gonflé à bloc Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Maroc débarque en Russie gonflé à bloc

Auréolé de son parcours éloquent lors des éliminatoires avec en prime, la démonstration de force face aux Eléphants à Abidjan, c'est une sélection chérifienne galvanisée qui va débarquer en Russie, vingt ans après sa dernière participation à une coupe du monde, en France en 1998.

Compact et solidaire dans le jeu, le Maroc a convaincu les observateurs sur son potentiel offensif et défensif au point de terminer les éliminatoires sans encaisser le moindre but après en avoir inscrit 11.

Hervé Renard, le sélectionneur a apporté la touche psychologique qui faisait tant défaut à cette équipe profondément affectée par les contre performances lors des CAN.

La confiance retrouvée a permis aux Lions de l'Atlas de rugir au point de donner des idées à son sélectionneur, qui souhaite « rencontrer la France » lors de cette compétition.

Renard a incorporé des binationaux qui ont constitué une valeur ajoutée à l'attelage marocain.

Le président de la fédération marocaine de football dans l'euphorie de la qualification déclare que son pays est ambitieux et compte faire une bonne participation.

Pour y parvenir, l'expérience de Younès Belhanda, Nabil Dirar et du défenseur Benatia, sera un ferment qui devra porter l'équipe. Une autre paire de manche !

.