Le football revient à Port-Saïd

Copyright de l’image Al Masry Media
Image caption Quelque 10.000 supporters d'Al Masry ont poussé leur équipe à la victoire, contre les Green Buffaloes de la Zambie.

Le club de Ligue 1 égyptienne Al Masry a joué son premier match de football à domicile depuis les heurts à l'origine de la mort de 70 supporters d'Al Ahly, à Port-Saïd, dans le nord-est de l'Egypte, en février 2012.

Al Masry a largement remporté son match, 4-0, samedi, dans le cadre des préliminaires de la Coupe de la CAF, contre les Green Buffaloes de la Zambie.

"Nous remercions le général Magdy Abdel Ghaffar (le ministre égyptien de l'Intérieur, Ndlr) de nous avoir permis de jouer dans notre stade", a déclaré le club égyptien dans un communiqué.

En présence de quelque 10.000 de ses supporters, Al Masry a largement remporté son match, avec les buts notamment des Burkinabè Aristide Bancé et Mohamed Koffi.

Le coup d'envoi du match a été précédé d'un lâcher de colombes blanches, pour faire un clin d'œil à la paix et conjurer le souvenir des heurts qui avaient coûté la vie à quelque 70 supporters d'Al Ahly, lors d'un match contre Al Masry, en février 2012.

"Le retour à Port-Saïd sera une motivation supplémentaire pour nous, nos supporters vont y mettre du charme, ce qui conduira au résultat que nous voulons", a déclaré l'entraîneur des Egyptiens, Hossam Hassan, avant le match.

Al Masry avait repris possession de son stade depuis mars dernier, pour ses séances d'entraînement, sans être autorisé à y recevoir ses adversaires à cause des incidents de 2012.