Gernot Rohr : "Nous ne pouvons pas continuer à appeler des joueurs"

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Gernot Rohr estime que son effectif actuel peut "faire le travail" attendu de lui.

Le sélectionneur du Nigeria a exclu l'arrivée de nouveaux footballeurs au sein de la sélection nationale, pour renforcer son effectif avant la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet) en Russie.

Il envisage toutefois d'appeler l'un des joueurs locaux qui ont pris part au dernier CHAN, au Maroc.

Les Super Eagles sont pourtant confrontés à un manque de gardiens de qualité, Carl Ikeme souffrant d'une leucémie, tandis que les remplaçants, Daniel Akpeyi et Ikechukwu Ezenwa, ne font pas bonne impression. Francis Uzoho, lui, est un portier encore inexpérimenté pour la Coupe du monde.

Rohr affirme qu'il ne va pas faire appel à un autre gardien de but. Mais de nombreux supporters lui suggèrent de faire venir le gardien le plus expérimenté du pays, Vincent Enyeama, qui a mis fin à sa carrière internationale.

"Depuis près de deux ans, nous avons une bonne ambiance dans l'équipe", a souligné Rohr, souhaitant "donner aussi une chance à l'un des joueurs du dernier CHAN".

"Nous ne pouvons pas continuer à faire entrer joueur après joueur, alors que ceux qui sont là ont prouvé qu'ils peuvent faire le travail", a-t-il insisté.

Les Super Eagles vont jouer la Coupe du monde pour la 6ème fois. Ils seront dans le groupe D, avec l'Argentine, l'Islande et la Croatie.

Triple champion d'Afrique, le Nigeria a atteint les 16èmes de finale des éditions 1994, 1998 et 2014 de la Coupe du monde. En 2002 et 2010, il a été éliminé dès les matchs de poule.