Portugal : le Benfica presse la justice

Luis Filipe Vieira, le président du Benfica Lisbonne (écharpe grise), au milieu de ses collaborateurs. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Luis Filipe Vieira, le président du Benfica Lisbonne (écharpe grise), au milieu de ses collaborateurs.

Luis Filipe Vieira, le président du club de football portugais s'est exprimé samedi soir pour laver son club soupçonné d'être impliqué dans une affaire de corruption.

Dans sa déclaration face à la presse, il a affirmé que son club n'avait rien à se reprocher.

"Je veux rassurer tous les supporteurs du Benfica que nous n'avons jamais sali l'honneur et la dignité du club", a-t-il expliqué.

M. Vieira s'est saisi de cette occasion pour lancer un appel à la justice portugaise afin d'agir rapidement pour faire la lumière sur ces accusations.

Lire aussi :

Le président du légendaire club de Lisbonne se prononçait à l'issue d'un match remporté sur le score de 2-0 contre Aves, lors de la 26e journée du championnat portugais.

Mis en examen en octobre dernier, Paulo Gonçalves, le directeur du département juridique du club, a été inculpé mercredi par la justice.

Il est soupçonné de fraude informatique et de violation du secret d'instruction dans un système de corruption d'arbitres.