Les Kényans dominent le marathon de Londres

Eliud Kipchoge et Vivian Cheruiyot vainqueurs du marathon de Londres 2018. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Eliud Kipchoge et Vivian Cheruiyot, vainqueurs du marathon de Londres 2018.

Chez les hommes, Eliud Kipchoge a remporté dimanche le marathon de Londres avec un chrono de 2h04:27, devançant l'Ethiopien Tola Shura Kitata et la vedette de l'athlétisme britannique Mo Farah.

Kipchoge, quadruple champion olympique sur 5.000 et 10.000 m, qui vise le marathon des JO-2020, a battu le record britannique de 2h06:32.

Chez les dames, sa compatriote Vivian Cheruiyot, championne olympique en titre du 5000 m, a remporté l'épreuve en 2 heures 18 minutes 31 secondes.

Elle réussit son passage sur le marathon après avoir disputé sa première épreuve à Londres en 2017.

Une autre Kényane, Mary Keitanu, favorite, a perdu pied et n'a terminé que 5e, loin derrière (2h24:27), alors qu'elle visait le record du monde et une 4ème victoire à Londres.