"Nous comprenons pourquoi les athlètes ont déserté"
Media playback is unsupported on your device

"Nous comprenons pourquoi les athlètes ont déserté"

Au Cameroun, plusieurs athlètes rencontrés à Yaoundé disent comprendre pourquoi des athlètes de la sélection nationale ont déserté lors des jeux olympiques du Commonwealth à Sidney en Australie.

Pour beaucoup d'entre eux, les difficiles conditions de travail et d'entrainement justifient les désertions en masse.

Richard Onanena a suivi leur séance d'entrainement.

Image caption Cet espace est en fait la cour d'un particulier, transformée en salle de musculation avec une dizaine de machines, des barres de fer etc.

"J'ai des séances de salle 3 à 4 fois par semaine, il n y a pas de suivis ni médicale ni nutritionnel. il faut que chaque athlète se débrouille comme il peut pour pouvoir s'en sortir, s'entrainer, récuperer".

Plus de 70% des athlètes de l'équipe nationales d'haltérophilie s'entrainent ici.

Paul Edouard Etoundi Alias Krotal ancien sportif de haut niveau et chanteur de rap reconnu est le propriétaires des lieux

SUR LE MÊME SUJET

Jeux du Commonwealth: huit athlètes camerounais introuvables

Jeux du Commonwealth: Cinq athlètes africains introuvables

Ghana : 50 "journalistes" renvoyés d'Australie