Triplé historique pour l'Espagne

Copyright de l’image All Sport
Image caption Iker Casillas, le capitaine de l'Espagne, brandit le trophée entouré de ses coéquipiers.

Gagner sur un score aussi large en finale, personne ne l'avait encore fait. Signer un triplé Euro-Coupe du monde-Euro, non plus.

Sur la pelouse du stade Olympique de Kiev, l'Espagne est entrée dans la légende. « Il n'y a aucun mot », résume l'attaquant espagnol Cesc Fabregas.

Deux buts en première période et deux autres en seconde ont scellé le sort de la finale de l'UEFA EURO 2012, qui s'est déroulée dimanche en Ukraine.

Ecrasante victoire donc pour l'Espagne aux dépens de l'Italie (4-0).

Sacrée en 1964 et 2008, la Roja rejoint l'Allemagne, qui était jusqu'à ce soir la seule à avoir gagné trois fois le Championnat d'Europe. Elle devient aussi la première équipe à remporter trois titres majeurs de rang puisqu'elle est devenue championne du monde, il y a deux ans.

Vicente Del Bosque, l'entraîneur de l'équipe espagnole, détient un des plus beaux palmarès au monde, vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid, du Mondial 2010 et de l'Euro 2012 avec l'Espagne.

Il a rejoint l'Allemand Helmut Schön au Panthéon des sélectionneurs en devenant le second sélectionneur à remporter la Coupe du Monde et l'Euro.

Helmut Schön avait d'abord remporté l'Euro 1972 avant de gagner le Mondial 1974 avec la RFA.

La sélection de Vicente Del Bosque a affiché dimanche soir un visage plus conforme à ce que l'on attend d'une équipe aussi forte techniquement. Beaucoup moins économe et calculatrice que lors des tours précédents.

«Nous avons fait un grand match», confirme Cesc Fabregas.

«Tous les joueurs ont été au top, apprécie pour sa part Iniesta, le pilier du FC Barcelone. Mais les choses auraient peut-être été différentes si l'Italie n'avait pas joué à dix après la blessure de Motta».

Andres Iniesta a été désigné meilleur joueur de l'Euro-2012 par l'UEFA, l'Union européenne de football.

L'ailier ou milieu gauche, âgé de 28 ans, auteur du but de la victoire de la Roja en finale du Mondial-2010 (1-0 a.p. contre les Pays-Bas), a moins brillé par son influence dans le jeu et les offensives espagnoles.

Fernando Torres a pour sa part été désigné Soulier d'or de l'Euro-2012, avec trois buts et une passe décisive, a annoncé l'UEFA.

L'attaquant espagnol, 28 ans, auteur du but de la victoire en finale de

l'Euro-2008 (1-0 contre l'Allemagne), succède à son compatriote David Villa (forfait à l'Euro-2012), Soulier d'or 2008 avec 4 buts.

Lire plus