La renaissance de Sessegnon

  • 19 novembre 2012
Stéphane Sessègon lors du match Fulham-Sunderland le 18 novembre 2012.

Stéphane Sessègon a confirmé son retour en forme ce dimanche en championnat d’Angleterre, en marquant son premier but de la saison, lors de la victoire de son club, 1-3 à Fulham.

Le milieu de terrain béninois, auteur de 8 buts l’an dernier, a réalisé un début de saison décevant.

“La confiance est une chose très importante et Sessègnon a cherché ce type de forme tout au long de la saison”, a déclaré l'entraîneur de Sunderland Martin O’Neill.

“Pendant deux mois l’an dernier, il a été absolument fantastique pour nous et a été élu joueur de l’année.”

Martin O’Neill estime que Stéphane Sessègon a été déstabilisé par les rumeurs de transfert pendant l’été.

Des clubs tels que Arsenal, Tottenham, Manchester City et même son ancien club du PSG auraient manifesté leur intérêt pour l’international du Bénin.

Aucun offre ne s’est matérialisée, et le joueur de 28 ans a signé une extension de son contrat à Sunderland à la fin du mois du d'août jusqu’en 2015.

Selon Martin O’Neill, Sessègon n’a semblé redevenir lui même que la semaine dernière contre Everton.

“Je crois qu’il a du gérer sa déception qu’un gros transfert ne se soit pas matérialisé”, a déclaré Martin O’Neill. “Mais aujourd’hui il est de retour, a signé un contrat et veut prouver ce dont il est capable”.

L'entraîneur de Sunderland indique par ailleurs que la famille de Stéphane Sessègon s’est désormais installée avec lui dans le Nord-Est de l’Angleterre, ce qui aide à son concentration.

Selon O’Neill: “sa famille était éparpillée. Il a six enfants auxquels il est très attachés. Sa femme était à Paris et il a connu une période mouvementée. (...) Sa famille est ici avec lui maintenant et je crois qu’il trouve ses marques“