CAF: Hayatou soutenu par la Cecafa

  • 24 novembre 2012
Issa Hayatou
Image caption Issa Hayatou est président de la Caf depuis 1987

Le Conseil des fédérations de football de l’Afrique de l’est et du centre (Cecafa) a décidé, à l’unanimité de soutenir la candidature d’Issa Hayatou pour un nouveau mandat à la tête de la Confédération africaine de football (Caf).

Le vote se tiendra au Maroc en mars prochain.

La décision a été prise lors du congrès de la Cecafa en Ouganda vendredi. L’instance dit apporter son soutien à l’actuel patron de la Caf en raison de ses réalisations notamment dans le domaine du développement du football.

"Nous pensons qu’il a besoin d’un autre mandat pour consolider et parachever les choses qu’il doit finir," a expliqué le président de la fédération kenyane de football, Sam Nyamweya.

Il a ajouté qu’Issa Hayatou à aider à contribuer à l’organisation de la coupe du monde sur le continent africain pour la première fois; il a obtenu l’appui de plusieurs sponsors et lance le tournoi du CHAN, qui aide à mettre en exergue les joueurs évoluant sur le continent.

Les membres de la Cecafa avec droit de vote à la Caf

OugandaKenyaTanzanieRwandaBurundiDjiboutiSoudanSoudan du sudEthiopieSomalieÉrythrée

Issa Hayatou, et certains membre de la Caf, était présent au congrès.

La Caf a récemment adopte une règle controversée qui empêchera toute personne qui n’est pas membre du comité exécutive d’être candidat à la présidence de l’organisation.

Ainsi l’Ivoirien Jacques Anouma, l’un des représentants de l’Afrique au comité exécutive de la Fifa, et Danny Jordaan, président du comité d’organisation de la coupe du monde en Afrique du sud, sont inéligibles pour diriger l’organisation faîtière du football africain.

Les membres de la Cecafa qui ont voté sont: Ouganda, Kenya, Tanzanie, Rwanda, Burundi, Djibouti, Soudan, Soudan du sud, Ethiopie, Somalie et Érythrée. Le Zanzibar fait aussi partie de la Cecafa mais n’a pas le droit de voter parce qu’il n’est pas membre de la Caf et de la Fifa.

Issa Hayatou dirige la Caf depuis 1987. En 2002, il était candidat à la présidence de la Fifa mais il a été battu par le président actuel de la fédération internationale Sepp Blatter.