Giresse en Libye: “Rien n’est signé”

Image caption Alain Giresse négocie avec la Libye.

Alain Giresse a confirmé qu’il était en négociations pour devenir entraîneur de l'équipe nationale de Libye, mais qu’aucun accord n’avait été conclu.

Dans une interview à la BBC, le Français, ancien entraîneur du Gabon et du Mali, a déclaré que les “négociations sont en cours”, et que “rien n’est décidé”.

Alain Giresse n’a pas confirmé qu’il était intéressé pas le poste.

Il n’a pas révélé non s’il se rendrait en Libye la semaine prochaine, comme l’affirmait la veille le président de la Fédération libyenne de Football.

Selon Muftah Goueidar, "les négociations sont très avancées avec Alain Giresse”.

Le president de la FLF dit lui avoir proposé un salaire mensuel de 25.000 euros, soulignant que "la qualification de l'équipe libyenne pour les phases finales de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil est une condition nécessaire pour le renouvellement du contrat".

La Libye ne s’est pas qualifiée pour la CAN-2013, éliminée par l'Algérie.

Alain Giresse, âgé de 60 ans, a accompli l'essentiel de sa carrière de footballeur à Bordeaux où il a évolué 17 saisons et conquis deux titres de champion en 1984 et 1985 avant de l'achever à Marseille en 1988.

Avec l'équipe de France, il a notamment remporté l'Euro 1984 et été demi-finaliste du Mondial en 1982 et 1986.

Devenu entraîneur en 1995, il a officié dans les clubs français de Toulouse et du Paris SG et marocain du FAR Rabat avant de diriger les sélections nationales de Géorgie, du Gabon, et enfin du Mali jusqu'en mai 2012.