BBC navigation

Zambiens et Nigérians déjà sous pression

Dernière mise à jour: 25 janvier, 2013 - 09:28 GMT

Le Burkina Faso et l'Ethiopie veulent confirmer leurs surprises initiales.

Tenus en échec lors de leur première sortie dans la compétition, les Chipolopolos et les Super Eagles sont presque déjà dos au mur à quelques heures de leur opposition.

Les sélections zambienne et nigériane se seraient volontiers abstenues d’avoir déjà à jouer leur avenir en Coupe d’Afrique des nations alors qu’on en est à la deuxième journée.

Dans les deux camps on veut malgré tout éviter de se mettre la pression.

Le sélectionneur zambien Herve Renard estime qu’il y a encore deux matchs à jouer et donc 6 points potentiels à prendre.

Jeudi en conférence de presse d’avant match, il a surtout tenu à revenir sur les erreurs tactiques commises par lui contre l’Ethiopie. Hervé Renard regrette d’avoir renforcer le secteur offensif au détriment de la défense.

Contre le Nigeria, renard a indiqué que ce serait un match difficile mais que ses joueurs étaient prêts pour ce rendez-vous.

Le capitaine de l’équipe nigériane Joseph Yobo parle pour sa part d’une rencontre très importante. Selon ses dires l’état d’esprit au sein des aigles est très bon et il promet une équipe nigériane conquérante lors de cette sortie.

Burkina contre Ethiopie, le match des outsiders

Après avoir surpris les zambiens à la première journée, les Ethiopiens seront de nouveau à la quête d’un exploit ce vendreidi soir contre le Burkina Faso qui semble à priori être une équipe largement à leur portée. Si du côté des « Walias » on se dit impressionnés par le jeu collectif des Burkinabés, l’idée d’un quart de finale est désormais envisageable selon le sélectionneur Sewnet Bishaw.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.