BBC navigation

Les Eléphants en quarts, l’Algérie, éliminée

Dernière mise à jour: 26 janvier, 2013 - 23:00 GMT

La Côte d’Ivoire s’est qualifiée samedi pour les quarts de finale de la CAN 2013 en disposant de la Tunisie, 3-0. Le Togo, vainqueur, 2-0 de l’Algérie, se relance.

La Côte d'Ivoire retrouve son panache et les quarts

Critiquée pour sa prestation assez pâlichonne face au Togo, la Côte d’Ivoire a su se donner des couleurs en régalant les spectateurs du Royal Bafokeng Stadium de Rustenburg en étrillant la Tunisie, 3-0.

Ce succès sans bavure, propulse d’emblée les coéquipiers de Gervinho en quarts de finale.

C’est d’ailleurs le joueur d’Arsenal qui annonce les couleurs à la 20e minute d’une frappe en coin.

Les timides tentatives des Tunisiens ne connaitront pas un meilleur sort jusqu’à la pause.

Les Aigles de Carthage reprennent le match avec une meilleure organisation tactique qui leur permet de desserrer peu à peu l’étau ivoirien.

Les actions laissaient croire que la Tunisie pourrait revenir à la marque jusqu’à la 86e minute.

Sur une action rondement menée, Yaya Toure, d’une belle frappe enroulée des 25 mètres, corse l’addition.

Les Tunisiens sont abattus ; ils le seront davantage, quatre minutes plus tard lorsque le nouvel entrant, Ya Konan Didier, y est allé de son petit but, qui clôture ce festival offensif des Eléphants qui deviennent du coup la première équipe à se qualifier pour le second tour.

Sabri Lamouchi, le sélectionneur des Eléphants, peut alors pousser la chansonnette.

« J’avais dit après l’autre match que j’ai besoin d’une grande équipe et non de grands joueurs. L’équipe s’est bien comportée aujourd’hui (hier samedi, ndlr) avec cette belle victoire. Tous les 23 joueurs sont capables de débuter les matches. C’est le collectif qui prime», souligne le sélectionneur des Eléphants, qui a rappelé au passage, ses origines tunisiennes.

Dans le vestiaire d’en face, on fait grise. Samir Trablesi, le sélectionneur de la Tunisie, nourrit bien de regrets.

« En seconde mi temps, on a dominé et on pensait pouvoir égaliser, quand il y a eu le second but qui nous a coupés le souffle », analyse-t-il.

Les Eperviers se relancent

"C'est bien de concrétiser nos occasions de but", Adebayor

Il fallait gagner pour continuer à entretenir le rêve d’une présence au second tour.

Un pari que les Togolais ont relevé aux dépens d’une formation des Fennecs d’Algérie, joueuse, mais peu réaliste devant les buts.

Le capitaine des Eperviers, Emmanuel Adebayor montre la voie en ouvrant la marque sur une passe de la tête d’Ayite Jonathan à la 31e minute.

Piqués au vif, les Algériens sonnent la charge, assiègent la défense togolaise qui ploie, mais ne rompt pas.

A force de pousser, les Fennecs libèrent des espaces que les Eperviers exploitent à quelques minutes de la fin de la rencontre.

Lancé en profondeur, Wome Dove, au terme d’une course chaloupée, crucifie le portier Algérien. Les Togolais s’imposent, 2-0 et se relancent dans la course aux quarts de finale.

Adebayor venait d’ouvrir son compteur but dans une phase finale de CAN et salue l’esprit de corps qui a caractérisé le jeu de son équipe.

« Ca fait forcément plaisir de marquer mon premier but en une phase finale de CAN. J’espère qu’il y en aura d’autres. Après la défaite contre la Côte d’Ivoire, on s’est parlé ; c’est bien de pouvoir transformer nos occasions », ajoute le Gunner.

Cette défaite est lourde de conséquence pour l’Algérie qui est de ce fait, la première équipe à être éliminée dès la phase de groupe de cette CAN.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.