BBC navigation

Afrique du Sud et Cap-Vert qualifiés pour les quarts

Dernière mise à jour: 27 janvier, 2013 - 19:26 GMT

Les poulains de Lucio ont obtenu une qualification historique pour le deuxième tour de la CAN.

Les requins bleus ont eu raison de l'Angola par deux buts à un au cours d'un match à rebondissements alors que dans l'autre match du groupe A, l'Afrique du Sud et le Maroc se sont séparés sur le score de deux buts partout

L'enjeu a semblé tué le jeu, au cours de cette dernière rencontre entre l'Angola et le Cap-Vert dans le groupe A de la 29 ème CAN.

Crispées, les deux formations, tout au long des trente premières minutes ont offert un spectacle incolore sans saveur et soporifique.

Au contraire le jeu est devenu heurté au point ou Da Costa Mateus (le latéral droit angolais) fut contraint de recevoir un bandage à la tête à l'entame du match du fait d'une blessure.

L’étincelle a finalement jaillit à la 32e minute, lorsque Manucho, le capitaine angolais, a à l’entrée des 18 mètres combiné avec Da Costa Manuel qui centre et le capitaine Neves Fernando est contraint de tromper son gardien Dias Josimar.

La mi-temps intervient sur ce score d'un but à zéro en faveur de l'Angola.

A la reprise le Cap-Vert devient plus entreprenant et réussit a marqué dans un cafouillage suite à un moment de flottement de la défense angolaise. But de Verela Fernando.

Il est imité à la 89 ème minute par Ramos Heldon.

Le Cap- Vert bat par deux but à un et obtient une qualification historique au deuxième tour de la CAN en compagnie de l'Afrique du Sud tenue en échec par deux buts partout face au Maroc à Durban. Le Maroc et l'Angola font leurs valises.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.