BBC navigation

L'Afrique du Sud termine en tête du groupe A

Dernière mise à jour: 28 janvier, 2013 - 08:22 GMT

L'Afrique du Sud a obtenu cinq points en trois matches.

L’Afrique du Sud s’est qualifiée pour le second tour de la CAN en faisant match nul, 2-2 avec le Maroc.

Sensation, adrénaline! Le Maroc et l’Afrique du Sud sont passés par tous les états d’âme.

Déterminés, alertes et bien en place, les Lions Atlas imposent un pressing haut qui étouffe les Bafana Bafana qui bafouillent leur football.

C’est fort logiquement que le Maroc ouvre la marque par le truchement d’Issam El Adoua à la 10e minute.

Blessés dans leur orgueil et portés à bout de bras par le nombreux public, les Sud Africains se jettent corps et âme dans la bataille…sans succès.

Mais à force de remettre l’ouvrage sur le métier, ils remettent les pendules à l’heure grâce à une frappe enveloppée de Mahlagu Sphiwe à la lisière de la surface de réparation (70e).

Tout est alors à refaire pour le Maroc qui allait reprendre l’avantage à neuf minutes de la fin de la rencontre sur une œuvre d’El Mouttaqui Mehdi Amine.

Les Lions de l’Atlas se pâment alors de joie et croyaient avoir fait le plus dur quand à cinq minutes d la fin, Sangweni Siyabonga, obtient l’égalisation qui a eu l’effet d’un véritable coup de poignard dans le cœur d’El Arabi et de ses coéquipiers.

Sans avoir démérité, le Maroc quitte la compétition dès le premier tour avec trois matches nuls qui se sont avérés plutôt encombrants au décompte final.

Le Maroc a montré assez de potentiels qui pourraient constituer un motif d’espoir pour ce pays qui organise la prochaine édition de la CAN en 2015.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.