Championnat d'Angleterre: 26e journée

  • 10 février 2013
L'attaquant de Manchester United, Ryan Giggs
Image caption L'attaquant de Manchester United, Ryan Giggs, marquant le premier but contre Everton.

En battant aisément Everton dimanche à Old Trafford (2-0), Manchester United a pris douze points d'avance sur son dauphin Manchester City, battu samedi à Southampton (3-1).

Le club de Sir Alex Ferguson a fait un grand pas vers le 20e titre de champion d'Angleterre de son histoire.

Aucune équipe n'a jamais rattrapé un retard de 12 points avec douze journées encore à jouer.

Autant dire que la mission s'annonce plus qu'impossible pour City et que MU se dirige tranquillement vers la reconquête du titre de champion abandonné l'an passé aux Citizens.

"Nous sommes maintenant dans une position fantastique pour le titre. Mais on ne pensera qu'au prochain match jusqu'à la fin de la saison" a déclaré le manager Sir Alex Ferguson.

Sans jamais dominer outrageusement la rencontre, les Mancuniens se sont mis à l'abri dans leurs moments forts grâce à Giggs (1-0, 13) et Van Persie (2-0, 45+1).

Pour "RVP", qui avait manqué une un but presque tout fait en début de match (10), c'est déjà le 19e but de la saison en Premier League.

José Mourinho, dont le Real Madrid affrontera United mercredi en huitième de finale aller de la Ligue des champions, a pu observer MU en action.

Le leader doit encore recevoir City et Chelsea et se rendre à Arsenal mais avec cette victoire, c'est un grand pas de plus vers le titre de champion.

Samedi, Manchester City avait produit l'une des pires performances de ces trois dernières saisons avec une défaite contre Southampton (3-1).

Le manageur des champions, Roberto Mancini a admis que son équipe n'avait que 10% de chances garder son titre.

De son coté, Everton s'éloigne un peu de la bagarre pour les 3e et 4e places que s'arrachent Chelsea, Tottenham et Arsenal.