Pistorius, le "Blade Runner"

Image caption Oscar Pistorius aux JO de Londres 2012.

Oscar Pistorius, aujourd’hui inculpé de meurtre, a changé la face du sport. Amputé des tibias, sur ses lames de carbone, il a réussi à participer aux JO de Londres valides. Portrait.

La notoriété de Oscar Pistorius a commencé a l'âge de 17 ans, quand il a remporté la médaille d'or au 200m T44 aux Jeux paralympiques d'Athènes en 2004 et il a continué d'être l'une des figures les plus connues dans le sport paralympique.

Le Sud-africain est né sans les fibules dans ses deux jambes, qui ont été par la suite amputées sous le genou alors qu'il était seulement âgé de 11 mois.

Avec le soutien de sa famille, il a commencé à jouer au rugby avant de se mettre à l'athlétisme au début de 2004, à la suite d'une blessure au rugby.

Huit mois plus tard, il a fait ses débuts paralympiques, en utilisant der lames prothétiques connus comme des lames de guépard et qui lui ont valu le surnom de "Blade Runner".

Le garçon aux cheveux crépus a créé la surprise en battant ses rivaux plus expérimentés et amputés d'une seule jambe , remporant la medaille d'or au 200 m aux Jeux d'Athènes, ainsi que le bronze au 100m.

Pistorius a prouvé qu'il était une force à laquelle il faut compter dans le sport des handicapés, quand il a remporté trois autres médailles en 2006 lors des Championnats du monde à Assen, en Hollande.

Il a également établi un nouveau record du monde sur 200m.

Ensuite, Pistorius a exprimé son intention de se présenter aux Jeux olympiques et en 2007, il était en compétition au niveau international contre les coureurs valides.

Sa participation n'a pas été universellement bien accueillie, certains allant même jusqu'à affirmer qu'il bénéficiait d’un avantage injuste en raison des lames.

L'IAAF, l'organisme qui régit l'athlétisme, était suffisamment préoccupée pour decider de diligenter une enquête, et finalement lui a interdit de courir avec des personnes valides en janvier 2008.

Après de longs tests scientifiques, l'interdiction a été annulée en mai 2008.

L'année suivante, il a souffert des blessures au visage et à la tête dans un accident de bateau à moteur en Afrique du Sud et raté une place aux championnats du monde à Berlin.

Cependant, le Sud-africain était en superbe forme plus tard cette année, établissant un nouveau record personnel en Italie et se qualifiant ainsi pour les championnats du monde 2011 d'athlétisme à Daegu, en Corée du Sud.

En 2012, il a obtenu une place au sein de l'équipe olympique sud-africaine et il est devenu le premier double amputé à participer aux Jeux olympiques, dans la course du 400m.

Il a remporté deux médailles d'or et une d'argent aux JO de Londres en 2012.