Le footballeur piégé au Qatar

Image caption Zahir Belounis

Cela fait deux ans que Zahir Belounis, le footballeur franco-algérien de 33 ans est bloqué au Qatar. A bout, il lance un appel à l’aide à Zinedine Zidane et Pep Guardiola pour leur demander d’intervenir en sa faveur.

Belounis est retenu au Qatar , avec sa femme et ses deux fille, suite à un conflit avec son employeur Al-Jaish, un club de 2e division, à qui il réclame deux année de salaires non payés.

Sous la loi sociale controversée au Qatar qui lie les employés à leur sponsor, les travailleurs immigrés ne peuvent pas quitter le pays du Golfe sans le consentement de leur employeur.

Le club refuse refuse de lui accorder sa lettre de sortie du territoire.

“J’ai envie de me suicider"

Dans une lettre ouverte à Zidane et Guardiola, deux anciens ambassadeurs pour la candidature gagnante du Qatar pour la Coupe du monde 2022, il explique qu’il “vit un cauchemar” à cause d’un système qui le “tue à petit feu”.

Il avertit qu’il n’est pas seul, “beaucoup de travailleurs qui vont construire les stades de la Coupe du monde 2022 risquent de se retrouver dans la même situation que moi”, et être piégés au Qatar.

“J’ai envie de me suicider, je n’en peux plus”, avait déclaré le joueur récemment sur Twitter.

Le syndicat mondial des footballeurs, Fifpro, a révélé que Belounis avait été forcé de vendre la plupart de ses biens.

Le syndicat annonce qu’il va envoyer un paiement d’urgence au joueur pour lui permettre de survivre.

L’intervention de l’ambassade de France n’a pas suffit à convaincre le club d’accorder au joueur son visa de sortie.

Faux espoir

Belounis avait cru pouvoir renter chez lui le week-end dernier après avoir signé un document renonçant à son salaire impayé, mais il a été poussé à signer ensuite un autre document, qu’il a refusé, jugeant que le document pourrait l’exposer à des poursuites pour diffamation et une interdiction de voyage.

Il craint maintenant d'être piégé pendant des années encore.

Belounis avait rencontré François Hollande lors de sa récente visite au Qatar.

Le syndicat Fifpro à écrit cette semaine au président de la FIFA Sepp Blatter pour lui demander d’intervenir.

La FIFA a répondu qu’elle était impuissante.

Zinedine Zidane, ancien champion du monde et aujourd’hui coach au Real Madrid, aurait reçu 2 millions de dollars pour son rôle d’ambassadeur pour la campagne du Qatar pour le Mondial 2022.

L’affaire Belounis contribue à écorner un peu plus l’image du Qatar, après les révélations sur la mort de centaines de travailleurs immigrés, employés dans des conditions dangereuses pour la construction des installations de la Coupe du monde dans le pays.