Ghana : Muntari et Boateng exclus

  • 26 juin 2014
Image caption Kevin-Prince Boateng et Sulley Muntari.

Les deux joueurs ont été "suspendus pour une durée indéterminée" par leur sélectionneur.

La Fédération Ghanéenne a annoncé sur son site Internet que Kevin-Prince Boateng s'est rendu coupable "d'un langage grossier envers son sélectionneur Kwesi Appiah" et que Muntari a commis "une agression physique à l'égard d'un membre de la délégation".

Cette suspension intervient à quelques heures d'une rencontre décisive face au Portugal, alors que les Black Stars ont une petite chance de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Le communiqué de la Fédération Ghanéenne précise que l'incident impliquant Sulley Muntari s'est produit mardi.

Boateng, de son côté, n'ayant manifesté "aucun remords", décision a été prise d'expulser les deux joueurs.

Le Mondial du Ghana a également été marqué par un conflit portant sur les primes des joueurs.

Ces derniers ont refusé que leurs gages soient versés par virement bancaire et menacé de ne pas jouer leur dernier match de phase de groupe ce jeudi.

Un avion spécial a ainsi été affrété par l'Etat ghanéen afin d'amener trois millions de dollars en liquide pour payer la prime de participation de 100 000 dollars par joueur.