L’Allemagne championne du monde

  • 13 juillet 2014
Copyright de l’image Reuters
Image caption L'Allemagne remporte le quatrième trophée de son histoire en battant l'Argentine, 1-0.

Le trophée de la 20e édition du Mondial, est tombé dans l’escarcelle de l’Allemagne qui a battu ce dimanche, en finale, l’Argentine, 1-0, au stade Maracana de Rio.

La victoire allemande a mis du temps à se dessiner.

La Mannschaft a dénoué la rencontre durant la seconde partie des prolongations par Mario Gotze, qui, au terme d’un service de Schurrle, reprend la balle en demi-volée, après un amorti de la poitrine (112 e).

Le match assez tactique, n’a pas connu d’actions d’éclats particulières, même si Higuain et Palacio, auraient pu ouvrir la marque pour l’Argentine qui ne remportera pas son troisième trophée après 1978 et 1986 !

Copyright de l’image Getty
Image caption Mario Gotze a délivré l'Allemagne !

La Mannschaft s’est montrée solide et conquérante tout au long de cette coupe du monde, en survolant sa poule et les autres étapes qui ont conduit à ce sacre, le quatrième de son histoire, après ceux de 1954, 1974 et 1990.

L’Allemagne depuis une décennie, joue dans la cour des grands et vient d’être récompensée pour le sérieux de son travail, symbolisé notamment par ses équipes, le Bayern et le Borussia Dortmund,qui forment l’ossature de cette sélection expérimentée.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Effusion de joie dans toute l'Allemagne...

L’Allemagne par cette victoire, a vaincu le signe indien. En effet, aucune sélection européenne ne l’a jamais remporté lors d’une coupe du monde organisée dans les Amériques.

Le Brésil, classé, quatrième de cette compétition, aura été le grand perdant de cette coupe du monde ! Les Pays-Bas ont terminé à la troisième position.