Cameroun : Finke admet ''une faute''

Volker Finke Copyright de l’image AFP
Image caption Volker Finke

Le sélectionneur du Cameroun Volker Finke a indiqué que son équipe avait commis ''une petite faute'', ce qui lui avait coûté la défaite face à la Côte d’Ivoire mercredi.

Alors que le tirage au sort débutera à 15h GMT ce jeudi pour déterminer qui du Mali ou de la Guinée rejoindra les Eléphants en quarts de finale, le Cameroun est de son côté bel et bien éliminé de la Coupe d’Afrique des nations.

Son entraineur Volker Finke a regretté certaines erreurs commises par son équipe, mais pense qu’elle a tout donné dans la compétition.

''La Côte d'Ivoire a profité d'une petite faute qu'on a faite en première mi-temps. On a vraiment essayé et chacun a donné le maximum, c’est pourquoi on ne peut pas dire que l'équipe n'a pas essayé jusqu'au bout. En seconde mi-temps, chacun a beaucoup donné, mais il n'y avait pas d'occasions nettes pour conclure'', a-t-il déclaré en conférence de presse d’après-match.

Le sort du sélectionneur à la tête des Lions n’a pas encore été scellé, mais on peut déjà constaté qu’il est l’objet de nombreuses critiques notamment de la part de la presse camerounaise.

Avant le match contre la Côte d’Ivoire, la conférence de presse avait viré à la confrontation entre le coach et la presse.

Un journaliste lui avait alors dit : ''Vous savez que le peuple camerounais vous déteste. Si vous perdez, vous démissionnerez ou vous attendez qu’on vous chasse?''.

Une attaque à laquelle Finke avait répondu sereinement : ''Je me concentre sur le match''.

Pour le moment, la fédération ne s’est pas exprimée sur l’avenir de l’entraineur.