Foot : Selma, Soudanaise, coach de footballeurs

Copyright de l’image no credit
Image caption "Au début, certains joueurs ne collaboraient pas avec moi juste parce que j'étais une femme", se souvient Selma Al Majidi.

Selma Al Majidi est la première femme arabe et soudanaise à entraîner une équipe de football masculine.

Elle a fini par aimer le football en accompagnant son petit frère sur les terrains, dès l’âge de 11 ans, selon la Fifa, qui a publié un portrait d’elle sur son site Internet.

"Je notais tout ce que disait l'entraîneur à mon frère et à ses partenaires. J'apprenais par cœur ses consignes tactiques, ainsi que la façon dont il posait les plots", se souvient la Soudanaise, qui aimait se mettre près du banc du sélectionneur.

Son amour du football la conduira à entraîner des équipes juniors du club soudanais Al Hilal, dans un pays où les équipes féminines sont inexistantes. "Il est très difficile d'entraîner des adolescents. Je devais être forte pour leur faire face", assure-t-elle.

Aujourd’hui, Selma Al Majidi est titulaire des licences C du Soudan et de la Confédération africaine de football (CAF). Elle est sur le point d'obtenir la licence B de la CAF, selon la Fifa.

Selma a entraîné plusieurs équipes soudanaises avant d'atterrir à Al Nasr Omdurman, en troisième division. "Au début, certains joueurs ne collaboraient pas avec moi juste parce que j'étais une femme", regrette la technicienne âgée de 25 ans à peine.

Elle fait partie des cent femmes les plus importantes dans le monde, selon un classement établi par la BBC.

La Soudanaise dit souhaiter que son pays se dote d'une équipe féminine, qui gravira les échelons, avec elle à sa tête.