Maroc: nouvelle manifestation à Al-Hoceima

Copyright de l’image AFP
Image caption Des manifestants regroupés sur la grande Place des martyrs de

Entre 800 et près de 3.000 se sont mobilisées samedi, à Al-Hoceima (Nord), pour une nouvelle fois dénoncer la mort atroce d'un vendeur de poisson mort écrasé dans une benne à ordures fin octobre.

Les manifestants ont aussi réclamé "plus de dignité pour le peuple"

Mouhcine Fikri avait été écrasé le 28 octobre dans une benne à ordures à Al-Hoceima alors qu'il tentait protestait contre la destruction de sa marchandise par les services de l'Etat.

Les circonstances du décès du trentenaire avaient provoqué une vague de protestations.

Ce samedi, la population a été appelée à signer des banderoles et à y exprimer ses réclamations.

Selon une source associative, des militants de la cause berbère, des activistes ainsi que de nombreux habitants sont venus écrire quelques mots, pour exiger plus de résultats dans l'enquête sur l'affaire Mouhcine, et dire ce qu'ils pensent de la situation politique et sociale dans la région.

À ce jour, onze personnes, dont des responsables de l'administration des pêches et des employés du ministère de l'Intérieur, soupçonnées d'"homicide involontaire", ont été présentées à un juge d'instruction, et huit d'entre elles incarcérées.

L'enquête n'a pas encore permis l'identification de celui qui a actionné le mécanisme de la benne à ordures.