Ouganda : la grippe aviaire signalée

Un canard domestique entre des mains humains (archives) Copyright de l’image AFP
Image caption Un canard domestique entre des mains humains (archives)

Le gouvernement ougandais a confirmé la présence d'une souche de la grippe aviaire dans certaines régions des rives du lac Victoria.

Le virus n'a été détecté que chez les oiseaux migrateurs et chez les canards domestiques et les poulets.

Les autorités ont entamé une campagne de sensibilisation communautaire pour éviter la propagation de la maladie chez les humains.

Selon la source, les premiers rapports d'oiseaux sauvages morts ont été faits au début de la nouvelle année. Les communautés locales ont déclaré avoir vu «de nombreux cadavres d'oiseaux migrateurs qui se déplacent en Ouganda pendant l'hiver dans l'hémisphère nord».

Des tests effectués ont pu confirmer qu'ils ont été par la grippe aviaire. Les échantillons provenant de canards et d'un poulet dans un district s'étaient également révélés positifs.

Aucun cas de contamination humaine n'a pas encore été signalé. Mais le gouvernement a envoyé des équipes d'urgence dans les localités concernées pour recueillir des oiseaux morts.

Il s'agit ainsi de la première flambée de grippe aviaire en Ouganda dont les autorités sont sensibles à faire face aux urgences sanitaires, suite à la gestion de la maladie Ebola.

Sur le même sujet