Mali: trois soldats maliens tués par l'explosion d'une mine dans le Nord

Copyright de l’image AFP
Image caption L'attaque a été revendiqué par des jihadistes affiliés à Al Qaida (AQMI)

Selon l'armée malienne, Trois soldats maliens ont trouvé la mort, dimanche. Leur véhicule a sauté sur une mine, dans le nord du Mali.

L'explosion s'est produite à 35 km de Gossi (région de Tombouctou) en direction de Gao, la plus grande ville du Nord malien.

La Direction de l'information et des relations publiques de l'armée (Dirpa) rapporte également qu'une personne a été blessée. Les trois personnes ayant trouvé la mort étaient en « missions d'escorte. »

Ces morts s'ajoutent à une longue liste de membres de forces maliennes tués lors d'attaques revendiquées par des jihadistes ou qui leur sont attribuées depuis 2012 dans ce vaste pays sahélien.

Cet attentat a été revendiqué par le groupe du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).